Avec le lancement du nouveau thé glacé Fuze Tea, Coca-Cola entend répondre à ce besoin.

Ce mois-ci, les Belges peuvent découvrir la nouvelle marque de thé glacé Fuze Tea, la plus grande nouveauté signée Coca-Cola depuis le lancement du Coca-Cola zero sugar il y a 10 ans. Fuze Tea est une fusion surprenante d’extraits de thé, de jus de fruits et d’extraits de plantes. Il sera proposé en 4 variétés sur les marchés belge et luxembourgeois. Fuze Tea est une boisson pauvre en calories* produite à base de thé issu du développement durable. Avec le slogan « Un petit moment rien qu'à vous », la marque veut encourager les Belges à s’interroger sur la valeur du temps que l’on prend pour soi.

LES BELGES ONT BESOIN DE PRENDRE DU TEMPS POUR EUX

Une étude à grande échelle menée par Fuze Tea auprès de 1000 Belges[1] a révélé un grand besoin de prendre du temps pour soi : si 78 % des Belges trouvent important d’intercaler un moment pour soi pendant les jours de travail, 9 Belges sur 10 estiment que le temps pour soi est indispensable durant le week-end.

Cependant, ils ne profitent que d’un peu plus d’une heure (64 minutes) de temps pour eux chaque jour. Le temps pour soi est le plus court les lundis, mardis et jeudis. Le dimanche, le Belge a la possibilité de prendre un peu plus de temps pour lui, avec une moyenne de 72 minutes. Malgré cela, 54 % des Belges indiquent qu’avoir un moment pour soi est plutôt rare. 55 % l’expliquent par la pression croissante qu’ils subissent au quotidien.

Les Belges disent vouloir environ 57 minutes supplémentaires de temps pour eux. 70 % des Belges estiment qu’avoir du temps en plus pour soi leur permettrait de se relaxer davantage, un quart des Belges utiliseraient ce temps pour réfléchir et 20 % consacreraient ces minutes supplémentaires à s’occuper davantage des autres.

PRÈS D’UNE HEURE PAR JOUR SUR PLUSIEURS ÉCRANS

43 % des Belges trouvent difficile de se déconnecter complètement à la fin de leur journée de travail : ils continuent à travailler un peu le soir et vérifient leurs e-mails. La majorité parvient toutefois à s’accorder un moment pour soi après 18h. 50 % des Belges considèrent que regarder la TV équivaut à du temps pour soi et 42 % lisent un livre ou un magazine pendant leur temps libre. D’autres estiment que prendre un bain chaud (19 %) ou cuisiner de bons petits plats s’apparentent à des moments n’appartenant qu’à soi. 14 % disent se détendre en y ajoutant une boisson rafraîchissante. Quand personne ne les regarde, les Belges font encore d’autres choses : 28 % parlent à leurs animaux domestiques, 22 % chantent dans leur voiture et quelque 9 % dansent de temps à autre devant leur miroir.

À la maison, 57 % des Belges pratiquent le multi-screening (phénomène consistant à regarder plusieurs écrans en même temps). Pendant près d’une heure (57 minutes) par jour, le Belge est tenté de regarder la TV (68 %), consulter les médias sociaux (44 %), envoyer des messages (37 %), jouer à des jeux (28 %) ou simplement surfer ou faire défiler l’écran (27 %).

L’IMPORTANCE DE PRENDRE DU TEMPS POUR SOI, SELON FRANCE, MILLENIAL ET BLOGUEUSE SUR MADEBYF.COM

« Pour faire court, c’est bloguer qui m’a sortie de mon burn-out il y a quelques années. Je n'en ai d’ailleurs parlé sur mon blog que récemment. Après une longue réflexion, j’ai à l’époque décidé de plaquer ma carrière d’avocate en droit des affaires pour me consacrer à plein temps à mon blog et d’en vivre. Quand j’y repense, c’était un pari complètement fou et risqué. Mais finalement, c’est la meilleure décision de ma vie… Depuis lors, mes habitudes quotidiennes ont radicalement changé et c’est pour cette raison que j’ai voulu partager avec vous certaines d’entre elles : méditer, déconnecter, savoir dire non ou encore écrire. En bref, prenez du temps pour vous ! » conseille France Maydenn

LES CONSEILS DE FRANCE :

1. Méditez

C’est mon conseil le plus important : commencez à méditer ! C’est le meilleur et le plus précieux des moments que vous pouvez prendre pour vous. La méditation est la clé de la vie de tous les jours. Elle vous aidera à gérer votre stress et à établir vos priorités, que ce soit à la maison ou au travail. Elle vous aidera à être d’avantage concentré et productif, et plus important encore, à définir qui vous êtes et ce que vous voulez dans la vie. Je suis une fervente supportrice de cette pratique et je crois fermement qu’elle devrait être incluse dans le cursus scolaire, et ce dès le plus jeune âge. Même 5 minutes par jour suffisent à provoquer de grands changements et je ne cesserai d’insister pour que les employeurs créent un espace dédié à cette pratique sur le lieu de travail. Du point de vue de la productivité, c’est également un atout, donc pourquoi pas ?

2. Déconnectez-vous // Lâchez prise

Ça a toujours été une préoccupation pour moi de voir à quel point les gens ont besoin de se mettre la pression, de vérifier leurs e-mails professionnels et d’y répondre sans cesse, même lorsque leur journée de travail est terminée. L’enquête démontre clairement ce point, avec plus de 40 % des Belges qui éprouvent des difficultés à décrocher du boulot. Certains emplois nécessitent un haut taux d’engagement, mais soyons réalistes : la grande majorité des e-mails reçus durant la soirée peuvent attendre le lendemain. S’il s’agit réellement d’une urgence, on appelle, on n’envoie pas d’emails. Afin d’obtenir un peu de temps pour soi et de décrocher, je recommanderais de ne pas vérifier ses emails après une certaine heure de la soirée. Ce n’est pas un exercice facile, je sais, mais le monde continuera à tourner.

3. Osez dire non

Ne pas regarder ses e-mails après le boulot nécessite une autre compétence particulière que nous semblons oublier tout le temps : apprendre à dire non ! Et si vous apprenez à dire non, grandes sont les chances d’avoir plus de temps pour vous. Dans ma carrière précédente, cela semblait juste inconcevable pour moi mais je me suis rendue compte que je passais à côté de quelque chose. La plupart des employés pensent qu’en disant non, ils se feront licencier. Arrêtez tout de suite de penser cela ! Vous êtes une plus-value pour l’entreprise pour laquelle vous travaillez ! Il y a des choses auxquelles vous pouvez dire non, et ne pas répondre à un e-mail après une certaine heure en fait partie. Du point de vue de votre carrière, c’est également un plus : vous pensez vraiment que votre patron(ne) a obtenu son poste en disant oui à tout ?

4. Laissez aller votre créativité

Les loisirs sont importants mais regarder la télévision n’est pas la meilleure façon de passer son temps. Selon l’enquête, c’est malheureusement la définition même du « temps pour soi » pour la moitié des Belges. Je n’ai pas la télévision en horreur, ne vous trompez pas, mais selon moi, le temps libre devrait être attribué en priorité à la créativité. Nous oublions à quel point il est satisfaisant pour l’esprit de créer. Cela nous donne un objectif et quelque chose dont nous pouvons être fiers. Il n’est pas nécessaire de réaliser une œuvre d’art, mais simplement de laisser libre cours à son imagination. C’est également une forme de méditation.

5. Emerveillez-vous et restez positifs

Être heureux est tellement important mais néanmoins seul un tiers des Belges se disent satisfaits de leur vie, selon l’étude menée par Coca-Cola. Pourtant, il y a tellement de choses incroyables dans nos vies que nous ne remarquons pas car nous sommes trop occupés à penser au boulot ou à d’autres aspects non-agréables. Un de mes moments préférés de la journée est lorsque je m’accorde 5 minutes pour réfléchir à ce qui me satisfait dans la vie et l’écrire. Je recommande fortement de vous renseigner sur le concept du « Five Minute Journal » qui consiste à noter ce dont vous êtes reconnaissants, ce qui a rendu votre journée meilleure, les jolies choses qui vous sont arrivées au cours de la journée et le plus important, de vous donner l’opportunité de dire quelque chose de positif sur vous-même. Et si nous décidions de ne plus voir que le positif autour de nous ?

*À l’exception du sparkling postmix