Pour la cinquième année consécutive, les étudiants de Vlerick Business School ont eu l’opportunité unique de se familiariser à l’univers digital de Coca-Cola. Trois semaines durant, ils ont été encouragés à imaginer des solutions digitales sur la base de leur propre vécu. « Le Vlerick Boot Camp nous a permis d’apprendre comment des entreprises internationales abordent la numérisation et nous a donné l’occasion de concrétiser nos propres idées », a-t-on entendu dire.

Lors du Vlerick Boot Camp, les étudiants de master de la section Marketing & General management de Vlerick Business School ont été envoyés sur le terrain pour se faire une idée de la manière dont les entreprises abordent la numérisation. Ensuite, ils cherchent des solutions digitales en se basant sur les connaissances acquises, leur créativité et leur propre univers

Nous sommes allés à la rencontre des étudiants et leur avons demandé comment ils avaient vécu ce Vlerick Boot Camp 2018.

Semaine 1 : Se connecter avec les millenials 

« La première semaine a eu lieu une visite du Visitors Center de Coca-Cola à Anvers. Dans le Visitors Center, nous avons reçu une présentation qui nous a permis de faire connaissance avec l’entreprise. J’ai pu constater avec étonnement que tout était très bien organisé et structuré, ce qui a aussitôt suscité une bonne première impression », déclare Clara Hanssens, étudiante en Marketing Management à Vlerick.

« Dans le Visitors Center, on découvre principalement les activités annexes de Coca-Cola – outre la production de boissons. Ce fut utile pour s’en inspirer par la suite. Par exemple, nous savions qu’il était important de réfléchir à la façon dont nous pourrions intégrer l’aspect durable dans notre idée marketing », dit Vincent Meul, étudiant en General Management à Vlerick.

« Au cours de cette semaine, nous avons également travaillé en petits groupes sur notre projet principal pour la marque bio de Coca-Cola : Honest. Nous avons été chargés de nous mettre dans la peau d’un “digital brand manager” et de chercher des solutions visant à mieux nous connecter avec la génération Y. Finalement, nous avons proposé pas moins de huit idées. Notre idée générale était de communiquer principalement sur l’aspect biologique, l’esprit d’ouverture et la communication ouverte vis-à-vis des employeurs et des travailleurs », dit Clara Hanssens.

« Enfin, au cours de la première semaine, la société de médias UM a aussi présenté un exposé sur le marketing d’influence et nous avons régulièrement bénéficié de séances de coaching. »

Semaine 2 : Visite d’Amsterdam 

« Au cours de la deuxième semaine, nous avons visité Amsterdam et travaillé sur des mini-projets pour Takeaway.com. Nous avons été invités à réfléchir à la façon dont Takeaway peut attirer de nouveaux clients à certaines occasions spécifiques » dit Vincent Meul.

Selon Laura de Vries, Marketing Projects & Cooperations Coordinator chez Takeaway.com, il était très intéressant et inspirant d’accueillir des étudiants de Vlerick Business School au siège à Amsterdam. « Les étudiants ne constituent pas seulement un groupe cible pour nous ; ils sont également une source dont émergent de nouvelles idées. Sur la base d’un cas que nous leur avons soumis, les étudiants ont présenté un certain nombre d’idées que Takeaway.com va assurément pouvoir exploiter. »

 « Nous avons également rendu visite à MasterCard, où nous avons pu mieux comprendre comment l’entreprise se prépare aux solutions de paiement numérique de demain », dit Clara Hanssens. « Enfin, nous avons jeté un coup d’œil dans différents magasins, dont Hunkemöller, pour voir comment ils utilisent la numérisation dans leurs magasins. Dans la boutique phare de Hunkemöller à Amsterdam, il est possible de prendre des photos sur grand écran et de les partager sur les réseaux sociaux. Ils collectent beaucoup de données, par ailleurs. Par exemple, sur la base de vos mouvements, ils mesurent le temps que vous passez dans la cabine d’essayage. J’ai trouvé cela impressionnant », raconte Vincent Meul.

« Au cours des 50 dernières années, Mastercard est devenue une force motrice dans le secteur du paiement. En effet, l'entreprise a révolutionné la manière de payer dans le monde. Au cours d’une session d’une journée, les étudiants de Vlerick ont eu l’occasion d’apprendre et de débattre avec les experts de Mastercard. Durant ce Boot Camp, le public a pu partager ses idées, ses commentaires et sa vision. Pour les étudiants, c’était une belle opportunité de découvrir et de tester les solutions de paiement de demain », déclare Véronika Colucci, Directrice Produit Développement et Innovation chez Mastercard.

Semaine 3 : Les innovations de Coca-Cola 

« La semaine dernière, nous avons eu une session dans le KO lab à Anderlecht. Au cours de cette session, nous en avons appris davantage à propos des Beverages for Life, de la stratégie et des innovations de Coca-Cola. Il était intéressant de voir comment Coca-Cola promeut ses innovations sur le plan digital également », dit Vincent Meul. « J’ai apprécié le fait que les collaborateurs puissent également faire part de leurs idées au KO lab », déclare Laetitia Van der Gucht, étudiante en Marketing Management à Vlerick.

« Avant le Vlerick Boot Camp, Coca-Cola était une entreprise à laquelle je ne m’intéressais pas du tout. Maintenant que nous avons travaillé pendant trois semaines sur un projet pour Honest et que nous avons appris à connaître l’entreprise, je n’ai plus du tout ce sentiment. J’ai été très impressionnée par la manière dont Coca-Cola fonctionne. De plus, je trouve amusant et surprenant le fait qu’une marque comme Coca-Cola ajoute un produit bio (Honest) à sa gamme », dit Axelle Catoor, étudiante en Marketing Management à Vlerick.

« Le Vlerick Boot Camp nous a appris à bien réfléchir sur la faisabilité d’une idée et à créer un leitmotiv », dit Clara Hanssens. « Par ailleurs, nous avons aussi appris des choses à propos de la gestion du temps. Nous avons dû chercher comment exploiter le plus efficacement possible notre temps. Heureusement, nous y sommes relativement bien parvenus », ajoute Laetitia Van der Gucht.


En route pour la sixième édition

Les étudiants, Coca-Cola ainsi que les différents partenaires avec lesquels ils ont collaboré se félicitent de cette cinquième édition réussie. Diverses idées business ont également été générées cette année, avec la possibilité qu’elles soient effectivement développées dans un avenir proche. Tout comme celle utilisée pour l’application Happy Caps, une idée qui vient également de l’esprit créatif des étudiants de Vlerick. À suivre !