« Ce Coca-Cola est un Fanta » est une expression homophobe courante au Brésil. Cet été, Coca-Cola a donc décidé de faire mentir cet adage et de donner un nouveau sens à ce terme insultant au travers d’une inspirante campagne des Fiertés.

Depuis des années, l’expression portugaise « Ce Coca-Cola est un Fanta » sert à se moquer de la communauté LGBT+ au Brésil. Alors que certains n’y voient qu’une plaisanterie innocente, ceux qui subissent les railleries la qualifient d’« épuisante » et estiment qu’elle alimente les préjugés.

C’est pourquoi Coca-Cola Brazil a créé une canette en édition limitée — avec l’emblématique design Coca-Cola Original à l’extérieur et un rafraîchissant Fanta à l’intérieur. Le lancement de ces canettes, qui a eu lieu à l’occasion de la Journée internationale des fiertés LGBT, a pour but de faire passer le message suivant : « Ce coca est un Fanta. Et alors ? ».

Un nouveau symbole de fierté

L’impact de la campagne contre les préjugés a été stupéfiant. Les canettes en édition limitée ont transformé presque du jour au lendemain un message homophobe en un symbole de fierté pour des millions de gens. Aux quatre coins du pays, des fans se sont mis à créer leurs propres « Fanta Coca-Cola » et à poster des vidéos sur YouTube et les réseaux sociaux.

La campagne a même reçu les éloges du chanteur LGBT le plus célèbre du pays, Pabllo Vittar. La star s’est rendue sur Instagram pour partager son engouement pour les canettes en édition limitée dans un clip qui fait chaud au cœur.

« Je suis ébahi par le Fanta Coca-Cola ! » dit-il en versant le Fanta dans un verre.

« Ce Coca-Cola est un Fanta. Et alors ? » a également rencontré un franc succès pendant le Carnaval puisque de nombreux participants portaient des t-shirts Coca-Cola Original avec le logo Fanta en dessous.

« On peut être un Coca-Cola, on peut être un Fanta, on peut être ce qu’on veut ! », dit une carnavaleuse dans le film de la campagne.

« Soyons heureux ! » s’écrie une autre au moment où elle déguste une canette de Fanta Coca-Cola.