Depuis quand travaillez-vous chez Coca-Cola Services ?

Depuis 2015.

En quoi consiste votre travail ?

La fonction de brand manager est très variée. Mon rôle consiste principalement à gérer des projets. Je dois veiller à ce que tout le monde soit informé de l’ensemble des projets et à ce que tout fonctionne bien, mais je dois également assurer le briefing du contenu créatif des campagnes liées aux marques et lancer celles-ci, trouver la communication adéquate par rapport à l’emballage, planifier des innovations et les lancer comme il se doit, etc.Tout d’abord, je m’intéresse aux projets prévus par la business unit pour la marque. Ensuite, j’apprécie ces projets au regard du marché, ce qui signifie que j’examine les résultats enregistrés par la marque en Belgique et au Luxembourg et le niveau de santé de la marque. J’adapte les projets en conséquence afin d’en garantir la pertinence sur le marché en question. Pour terminer, je mets ces projets en œuvre. Cela va de l’adaptation de publicités télévisuelles à la commande de création de nouveaux emballages et à la réflexion sur des innovations.

Au niveau européen, on réfléchit principalement à l’identité visuelle et à la stratégie globale d’une marque. Au niveau national, on examine la situation spécifique du marché et la manière dont cette stratégie globale peut y répondre, dont on peut traduire cette dernière de manière pertinente pour le marché et la mettre en œuvre aussi de manière concrète. Un brand manager se doit donc de tenir fermement les rênes.

Pour soutenir nos deux nouvelles saveurs Fïnley (agrume-grenade et ananas-concombre et menthe), nous avons proposé deux shootings télévisuels supplémentaires de deux fois 10 secondes, par exemple. Les petites bouteilles de Fanta rondes et la Battle of the Flavours sont des idées nées en Belgique. Lorsque nous lançons de nouvelles idées, nous nous basons toujours sur des informations spécifiques et sur la situation du marché belge.

Quel est l’aspect le plus agréable de votre travail ?

Je trouve fantastique le fait de réfléchir à la façon dont on peut toucher le consommateur avec une marque bien précise et avoir de l’importance dans la vie de cette personne.

Compétences acquises ?

J’ai énormément évolué dans le domaine de la gestion de projets. Cela englobe bien plus de choses qu’on ne le pense. Il est donc essentiel de procéder de manière structurée afin de garder une bonne vue d’ensemble de tous les projets. La gestion des parties prenantes est un autre aspect important. J’ai appris de mon expérience qu’il est important que tout le monde avance dans la même direction et que les autres soient bien informés sur ce que représente précisément votre marque pour ainsi travailler de manière plus efficace. Enfin, en tant que brand manager, vous apprenez aussi à réfléchir de manière créative et stratégique. Il faut être créatif pour s’assurer de toujours être capable de mettre le contenu adéquat sur le marché, mais il est également important de réfléchir de manière stratégique à court et à long terme. Vous devez savoir, par exemple, la direction dans laquelle vous voulez aller avec votre marque pour l’avenir.

Quel job pique votre curiosité ?

J’aimerais vraiment bien vivre une journée aux côtés du country manager de Coca-Cola Services BENELUX, Ben Bijnens. Il a une vue d’ensemble de la situation, alors que nous, brand managers, nous sommes le nez dans nos projets et sommes étroitement impliqués dans les questions d’ordre pratique et la mise en œuvre des plans de marketing. Par exemple, je serais curieuse d’assister aux discussions qui ont lieu lors des réunions auxquelles Ben participe et la manière dont il réfléchit sur le business avec les autres.