Gérald Sundermann (Fleet Maintenance Employee au centre de distribution Coca-Cola à Heppignies) a remporté pour la troisième fois l’Optifuel Challenge de Renault Trucks, une compétition dédié à l’éco-conduite et qui récompense le « conducteur de camion le plus économe en carburant de Belgique ». Il participera prochainement au championnat du Monde à Lyon.

Cette année, l’Optifuel Challenge se tenait à Louvain, dans le Brabant flamand. « Il réunissait environ 70 conducteurs issus d’entreprises des quatre coins de la Belgique », explique Gérald. « Lors de cette compétition, tous les conducteurs ont dû effectuer le même parcours varié dans et autour de Louvain. Le trajet dure environ une heure. Tout le monde roule avec le même camion, de marque Renault. J’ai peut-être été quelque peu avantagé étant donné que le camion est quasi identique à celui que nous utilisons chez Coca-Cola. » (rires) Gérald n’a pas été le seul collaborateur Coca-Cola à enregistrer un bon résultat. Safet Dirakovic a obtenu une belle troisième place à la compétition qui s’est déroulée au Luxembourg.

Coca-Cola et l’écoconduite

« La consommation pendant le trajet est le critère le plus important, mais pas le seul », explique Gérald. « Un instructeur attribue des points à chaque conducteur, mais il est également assisté par l’ordinateur de bord du camion qui mesure et transmet tous les paramètres. Par exemple, il examine votre vitesse moyenne, comment et si vous utilisez votre régulateur de vitesse, le nombre de fois que vous freinez et, bien sûr, dans quelle mesure vous respectez le code de la route. Celui qui commet une faute grave doit aussitôt garer son camion sur le côté de la route, et la compétition s’arrête pour lui. »

Un camion consomme normalement environ 29 à 40 litres de carburant par 100 kilomètres. La consommation de Gérald se situait entre 21 et 24 litres. Son secret ? « Coca-Cola investit depuis longtemps dans l’écoconduite ; chaque conducteur apprend à conduire de la manière la plus éco-responsable possible, et nous tenons un classement. En fait, on s’entraîne tous les jours. (rire) Par exemple, il est important de ne pas arriver à l’arrêt complet du camion et de rouler de la manière la plus calme et la plus régulière possible. Pour cela, il faut anticiper les feux rouges, les ronds-points, les carrefours, etc. pour devoir accélérer le moins possible, car cela consomme beaucoup de carburant. »

En route pour les championnats du Monde

Émissions de CO2 de Coca-Cola
Gérald travaille chez Coca-Cola depuis quinze ans ; il a d’abord été conducteur avant de devenir responsable de l’entretien des camions. Aujourd’hui, il est plus souvent au bureau qu’au volant d’un camion, mais auparavant, il parcourait facilement 300 à 350 kilomètres par jour. Il connaît également très bien l’Optifuel Challenge, car c’est déjà la troisième fois qu’il est sacré vainqueur belge. En récompense, il pourra participer prochainement aux championnats du Monde de cette compétition. « Ils auront lieu à Lyon cette année », explique Gérald. « Là, les gagnants de tous les pays s’affrontent à nouveau pour déterminer le conducteur le plus économe en carburant. Les fois précédentes, j’ai terminé deux fois onzième. C’est un résultat plus qu’honorable. Cette compétition, c’est un peu comme le 100 mètres aux Jeux olympiques : l’écart entre le premier et le dernier de la course est vraiment minime. Pour vous donner une idée : la dernière fois, ma consommation de carburant était de 0,3 litre supérieure à celle du vainqueur. »
Vous souhaitez en savoir plus sur nos efforts en faveur d’une conduite la plus éco-responsable possible ?
https://fr.cocacolabelgium.be/histoires/un-transport-raisonne-et-durable-pour-nos-boissons