Les événements offrent beaucoup de plaisir, mais aussi beaucoup de déchets. Comment les bouteilles peuvent-elles être collectées et réutilisées ? Ensemble, nous veillons à ce que nos emballages deviennent la bouteille de demain.

Philippe Spildooren parle de partenariats avec des festivals et des salles de concert.

Il ne vous a sans doute pas échappé que nous ne ménageons pas nos efforts pour recycler nos emballages. Et ces actions n’ont rien de nouveau pour nous…

La romance entre Coca-Cola et le recyclage aux festivals a commencé au début des années 1990, comme le rappelle Chokri Mahasinne, l’organisateur du festival belge Pukkelpop, dans une interview. C’est à cette époque en effet que notre entreprise a entamé sa collaboration avec le célèbre festival limbourgeois. Avec d’emblée l’envie de sensibiliser le public à la collecte des gobelets usagés.

Nous y avons pris, entre autres, l’initiative de l’action « des gobelets contre un bon », consistant à encourager les festivaliers à échanger plusieurs gobelets ou bouteilles vides contre un bon pour une boisson gratuite. Le système existe toujours dans de nombreux festivals belges.

Lorsque nous sommes passés des gobelets aux petites bouteilles en PET (en 2007-2008), nous avions encore plus de raisons de collecter ces emballages puisqu’ils sont parfaitement recyclables.

Nous avons poursuivi ainsi nos efforts d’année en année pour finir en 2017 (l’an dernier, donc) par ériger un stand tout entier dédié au recyclage dans les grands festivals. Vous vous souvenez peut-être encore de notre Red Lodge… Toute personne qui y rapportait une bouteille vide pouvait choisir un gadget dans le « magasin ».

En 2018, nous franchissons donc une nouvelle étape. Si vous voulez en savoir plus sur notre stand, ne manquez pas de lire notre article.

Cette année encore, nous mettons les petits bacs dans les grands pour collecter au moins 80 % de nos bouteilles dans un des stands de recyclage.