En 2009, The Coca-Cola Foundation a rejoint Project Catalyst pour aider à lutter contre les effets de l’industrie agricole sur la Grande Barrière de corail en Australie. Aujourd’hui, près de 10 ans plus tard, les partenaires ont déjà fait beaucoup en vue de protéger cet écosystème fragile.

La Grande Barrière de corail est le plus grand système récifal de la planète. Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, c’est aussi l’un des sites les plus populaires d’Australie, tant pour les touristes que pour la population locale, mais son état de santé actuel est un sujet de préoccupation mondiale.

Les changements climatiques et la pollution de l’eau ont grandement affecté le récif ces dernières années. Bien que le système récifal demeure en difficulté, de nombreux efforts environnementaux sont actuellement déployés pour contrer ces menaces pour la région et sa faune.

Qu’est-ce que Project Catalyst ?

Project Catalyst a été fondé en 2009 pour aider à lutter contre la pollution agricole, l’une des plus grandes menaces pour la santé du récif. La collaboration entre The Coca-Cola Foundation, les producteurs de canne à sucre, WWF Australie, les organismes de gestion des ressources naturelles et le gouvernement fédéral vise à réduire considérablement les rejets agricoles qui mettent l’habitat marin en péril.

Ensemble, les organisations impliquées aident les agriculteurs locaux à identifier et à expérimenter des pratiques de pointe qui peuvent les aider à réduire leur empreinte environnementale, tout en augmentant leur production agricole et en améliorant la viabilité de leur exploitation.

« The Coca-Cola Foundation est extrêmement fière de son association de longue date avec Project Catalyst. Nous voulons en assurer l’avenir à long terme. »
– Sarah Prestwood, Senior External Affairs Manager, Asie du Sud-Est

Le projet a débuté avec seulement 19 agriculteurs déterminés à changer le cours des choses dans la préservation de la région. Aujourd’hui, 139 agriculteurs à travers l’Australie se consacrent à fournir des solutions agricoles durables pour l’avenir.

Bien qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, les efforts déployés par Project Catalyst commencent à avoir un impact. Les techniques innovantes adoptées par les agriculteurs ont amélioré la qualité de 150 milliards de litres d’eau s’écoulant dans le récif et réduit les rejets de 180 tonnes par an.