Seules quelques personnes dans le monde connaissent la recette secrète du Coca-Cola. Mais c’est bien la seule chose que nous souhaitons garder pour nous. Nous partageons par exemple régulièrement tout ce qui se passe dans les coulisses de Coca-Cola Belgique via ce site, et une visite du Visitors Center à Anvers permet à toutes les personnes intéressées de découvrir le fonctionnement de notre site de production. L’usine de Gand était quant à elle toujours restée fermée pour les visiteurs… Jusqu’au début du mois d’octobre 2019. Coca-Cola a en effet organisé pour la toute première fois deux journées lors desquelles nous avons dévoilé de nouvelles installations pour emballage et ouvert les portes des lieux à plus de cent consommateurs curieux ainsi qu’aux familles des collaborateurs Coca-Cola de Gand. Les nouvelles installations du site vont par ailleurs nous permettre d’emballer désormais nos canettes dans du carton. Récit détaillé de cet événement inédit.

Usine Coca-Cola de Gand

80 tonnes de plastique en moins grâce aux emballages en carton

Il est neuf heures pile. Le murmure des conversations de journalistes et personnalités du secteur résonne dans l’un des entrepôts de l’usine Coca-Cola de Gand. Ouvert depuis plus de cinquante ans, ce site est l’une des valeurs sûres et essentielles de Coca-Cola en Belgique. L’entreprise l’a à nouveau confirmé en 2018 au travers d’un investissement de 27,9 millions d’euros pour une troisième ligne de production de canettes et deux installations pour emballage en carton.

Peter Ragaert, professeur en technologie d’emballages alimentaires à l’Université de Gand et responsable de projet chez Pack4Food, prend la parole : « Quand on considère les emballages, il existe différentes solutions à envisager pour des besoins spécifiques. Pour emballer des canettes, il est possible d’utiliser du plastique, mais aussi du carton. Le carton est fabriqué à partir de matière première renouvelable, est dans ce le cas présent parfaitement recyclable et facile à trier, et est suffisamment solide pour remplir son rôle : offrir une robustesse suffisante pour le transport. Il ne faut en outre pas oublier l’aspect visuel. Tous les consommateurs le savent bien : le carton peut aller dans les sacs papier-carton. »

Emballage carton Coca-Cola

Après le discours du professeur à propos des différents aspects des emballages durables et une belle intervention du bourgmestre de Gand, Mathias De Clercq, le grand moment est enfin arrivé : la présentation officielle des nouvelles installations pour emballage lors d’une visite exclusive. Bernard Santens, directeur du site de production et distribution de Gand, réagit : « Le fait de pouvoir à présent emballer 29 variantes de produits dans du carton va nous permettre d’économiser environ 80 tonnes de plastique par an en Belgique. »

Plus vite vers un ‘World Without Waste’

« Ces nouvelles installations pour emballage s’inscrivent parfaitement dans la réflexion de notre plan d’action pour le développement durable, ‘This is Forward’, que nous avons élaboré en 2017 et venons encore de renforcer », ajoute Etienne Gossart, Country Director Belux chez Coca-Cola European Partners. « Notre volonté est en effet d’évoluer encore plus vite vers un ‘monde sans déchets’ en :

  • supprimant progressivement de notre offre tous les plastiques inutiles ou difficilement recyclables ;
  • fabriquant toutes nos bouteilles en plastique à partir de 100 % de matériaux recyclés ou renouvelables. Nous atteindrons notre objectif de 50 % de plastique recyclé dans nos bouteilles deux ans plus tôt qu’annoncé (d’ici fin 2023, au lieu de 2025) ;
  • collectant au plus tard en 2025 100 % de nos emballages pour les recycler. »

L’après-midi, le second point d’orgue de la journée est au menu. Pour la première fois en plus de cinquante ans, l’usine de Gand ouvre ses portes. Plus de cent personnes peuvent venir jeter un œil dans les coulisses de notre site. Parmi elles, Prosper Vercruysse, qui travaillait dans cette même fabrique il y a cinquante ans. Grâce à l’agence d’intérim Refu Interim, dix profils issus de la migration et en recherche d’un emploi ont aussi la chance de découvrir l’usine de l’intérieur.

Au programme de l’après-midi : un mot d’introduction du directeur du site, Bernard Santens, suivi d’une visite guidée et d’un grand atelier lors duquel jeunes et moins jeunes ont pu laisser libre cours à leur créativité en bricolant avec du carton. Tom Timmerman travaille depuis 23 ans déjà dans l’usine Coca-Cola de Gand et endosse le rôle de guide pour les visiteurs. Il témoigne : « La visite que nous avions prévue était assez impressionnante, dans le sens où les visiteurs ont pu voir les machines et les lignes de production de tout près. Beaucoup ont été impressionnés par la vitesse et notre attention à la qualité du produit. Ça a été un grand honneur pour moi de partager mon expérience personnelle avec tous ces gens, et le retour positif et les applaudissements en fin de visite ont été une très belle récompense. »

Nous avons clôturé la journée avec un bon repas et un petit cadeau : quelques produits dans leur emballage en carton tout neuf.

Coca-Cola, depuis plus de cinquante ans à Gand

Le samedi est placé sous le signe de la famille. Plus de 300 membres des familles des collaborateurs de l’usine ont pour la première fois l’occasion de visiter le site. Ils découvrent ainsi comment le membre de leur famille contribue au Coca-Cola de demain. Dans le groupe de visiteurs, Nathalie Lacave, d’Evergem, donne ses impressions : « Ce qui me frappe, c’est la vitesse de l’ensemble, mais dans le même temps l’attention importante apportée à la sécurité. Les explications étaient intéressantes, pas trop techniques, et ponctuées d’une petite blague ou l’autre : ça a fait que les enfants aussi sont restés pendus aux lèvres du guide. Il y a d’ailleurs eu beaucoup d’applaudissements pour ce guide, qui a une passion évidente pour son travail. »

Le fait que nombre de ces personnes viennent de Gand et ses environs n’a rien d’un hasard. Etienne Gossart, Country Director Belux : « Nous sommes implantés depuis plus de cinquante ans à Gand, et nous sommes très fiers d’être une entreprise locale. Les investissements consentis (déjà plus de 100 millions d’euros depuis 2015) montrent d’une part que nous tenons à cet ancrage local, mais d’autre part que nous voulons aussi soutenir la croissance de Coca-Cola en Belgique. »

Pour en savoir plus sur le site de Gand, nous vous proposons de parcourir cet article.