Une partie de la campagne « Ramadan » de Coca-Cola Moyen-Orient a été récompensée à l’occasion d’une importante cérémonie de remise de prix après avoir donné à son public une émouvante leçon qui incite à la réflexion.

Récompensée par un Sabre d’or en octobre 2016, la grisante campagne Dark Iftar — un court métrage de trois minutes — a permis de mettre en lumière son puissant message de lutte contre les préjugés.

La campagne — basée sur une expérience sociale — expérimente l’idée qu’il suffit de sept secondes pour juger les gens sur la base de leur apparence.

Quel était le but de la campagne ?

Dans le film, un groupe d’hommes est assis à la table de l’iftar, un repas pris après le coucher du soleil pendant le ramadan. Ils sont plongés dans l’obscurité totale. Pendant le repas, les membres du groupe sont invités à parler d’eux-mêmes et à donner leurs premières impressions à propos des autres personnes assises autour de la table, bien qu’ils ne puissent pas se voir.

La fin est touchante : les lumières finissent par s’allumer, et chaque membre du groupe constate avec stupéfaction que ses premières impressions étaient complètement erronées. Parmi eux, un expert en sciences du comportement couvert de tatouages, un Occidental caucasien qui parle couramment l’arabe et s’intéresse profondément à la culture émiratie, et un parachutiste passionné en fauteuil roulant.

L’expérience a prouvé qu’il était impossible de deviner l’apparence d’une personne en fonction de ses intérêts, mettant ainsi en évidence les préjugés auxquels de nombreuses personnes sont confrontées simplement du fait de leur apparence.

La vue d’ensemble

Ce film émouvant s’inscrivait dans le cadre de la campagne Ramadan 2015 de Coca-Cola Moyen-Orient, qui promeut un monde sans étiquettes. Pour ce faire, ils ont tout simplement abandonné les leurs. La campagne a marqué le lancement d’un nombre limité de canettes arborant le classique ruban blanc sur fond rouge, sans la fameuse signature Coca-Cola. Au lieu de cela figurait l’inscription suivante au dos des canettes : « Les étiquettes, ça se colle sur les canettes, pas sur les gens. »

Dark Iftar a également remporté le prix Lynx des Émirats arabes unis et le Lion d’or au festival international de la créativité de Cannes.

« Nous avons été extrêmement ravis de voir cette campagne sortir des frontières du Moyen-Orient et voyager à travers le monde », a déclaré Murat Ozgel, General Manager chez Coca-Cola Moyen-Orient. « Je suis très fier de notre équipe qui a démontré de fortes aptitudes de leadership dans la conception et le lancement de cette campagne. »