L’eau est l'une des matières premières naturelles les plus précieuses. Depuis des années, nos sites de production en Belgique mettent tout en œuvre pour contribuer à une gestion durable de l’eau. Grâce à des innovations technologiques et des gains d'efficacité en production, nous parvenons à réduire continuellement notre consommation d’eau.

Coca-Cola veut montrer l'exemple en matière de gestion durable de l'eau, l’un des principaux ingrédients de ses produits. L’eau est aussi utilisée dans nos procédés de production pour refroidir, laver et rincer. De même, elle est indispensable à la culture des ingrédients naturels de nos boissons. Nous prenons toutes les précautions d’usage à l'égard de l’eau que nous consommons dans le cadre de nos activités et dans notre chaîne de valeur.

Trois réalisations en 2018

  • 11,83 % de consommation d'eau en moins dans nos sites de production belges (par rapport à 2010).
  • 1,55 litre d'eau pour embouteiller 1 litre de produit.
  • Restitution de 80,2 millions de litres d'eau à la nature dans le cadre du projet Natuurpunt sur la Kalmthoutse Heide et du projet dans la vallée du Démer.

Projets Natuurpunt

Nous restituons toute l’eau que nous utilisons dans nos boissons rafraîchissantes en soutenant des projets sur le thème de l’eau. En Belgique, nous apportons notre appui à deux projets :

Stappersven sur la Kalmthoutse Heide

Stappersven

L’association de protection de la nature flamande Natuurpunt y restaure les anciens écosystèmes dunaires. L’eau peut ainsi s’infiltrer plus rapidement et faire remonter le niveau de la nappe phréatique. Ces eaux souterraines affleurent plus loin et ces eaux d’infiltration sont essentielles à la restauration d’une tourbière et de sa végétation particulière.

Vallée du Démer

Vallée du Démer

En janvier 2018, Natuur- en Landschapszorg (antenne de Natuurpunt) a entamé une nouvelle phase de travaux dans la vallée du Démer. L'objectif est de remonter le niveau des eaux souterraines pour créer un écosystème propice à la faune et la flore des biotopes humides. Le paysage historico-culturel des prairies de fauche et des tourbières sera restauré. Ce projet nous a permis de rétrocéder 37,3 millions de litres d’eau à la nature l’an dernier.

Chaudfontaine récompensé

En 2013, notre site de production d’eau minérale naturelle a été le premier du secteur à recevoir le certificat d’or « European Water Stewardship ». La gestion plus durable de l’eau est le fruit d’innovations technologiques, de processus de production plus efficaces, d’une surveillance attentive et de la motivation des collaborateurs au quotidien. 

Protection de la source thermale à Chaudfontaine

Nous contribuons activement à la gestion et à la protection de ces zones à l’échelle internationale.

Notre approche de la protection des zones rocheuses à Chaudfontaine est unique en son genre. Nous prenons des mesures pour protéger durablement la zone d’infiltration exceptionnelle de 250 hectares. L’eau minérale naturelle de Chaudfontaine parcourt un long périple souterrain d'une soixantaine d’années et s’enfonce à une profondeur de 1 600 mètres sous terre, avant de jaillir de sa source thermale.

Chaudfontaine

Et en Europe...

Tout ceci s’inscrit bien évidemment dans notre plan de développement durable « En avant ». Au travers de ce plan, notre volonté est de :

  • rétrocéder à la nature 100 % de l’eau que nous utilisons dans les régions qui rencontrent une pénurie d’eau ;
  • protéger les sources d’eau que nous utilisons de manière pérenne pour les futures générations ;
  • réduire de 20 % la quantité d’eau que nous utilisons dans notre processus de production ;

Il s’agit d’un projet qui concerne l’Europe occidentale. Voici quelques chiffres pour l’Europe.

  • En 2018, Coca-Cola a restitué 47 billions de litres d’eau à la nature.
  • Cette quantité d’eau équivaut au remplissage de 19 000 piscines olympiques à ras bord ou de 47 Empire State Buildings jusqu’au sommet.
  • Nous avons réhabilité et protégé une étendue de terre et d’eau de 200 km².