Un distributeur automatique à écran tactile déployé dans le cadre de la bouleversante campagne « Small World Machines » (Machines qui font que le monde est tout petit) a permis de rapprocher des gens de Lahore au Pakistan et de New Delhi en Inde.

Le film invitait les habitants des deux villes — situées à seulement 525 km l’une de l’autre — à savourer un Coca-Cola ensemble pour oublier les années de tensions politiques qui séparent les deux pays.

Un petit moment de bonheur

La vidéo « Small World Machines » montre des citoyens pakistanais et indiens interagissant les uns avec les autres grâce à des distributeurs automatiques à écran tactile installés dans des centres commerciaux très fréquentés.

La campagne — qui vise à promouvoir la compréhension culturelle dans le monde entier — a démontré en quoi un portail de communication en direct pouvait mettre deux étrangers de pays divisés en relation et les aider à profiter ensemble d’un petit moment de bonheur.

Cette technologie permettait aux personnes de se sourire, de se saluer et de s’écrire des messages tracés sur l’écran.

« Les gestes sont littéralement reproduits par imitation. L’ajout d’un écran tactile nous a permis de prévoir des animations interactives pour que les gens puissent dessiner, par exemple, un cœur ou un smiley ensemble. »
– Jackie Jantos Tulloch, Global Creative Director chez Coca-Cola

Trouver un moyen

L’équipe de projet a surmonté plusieurs défis en matière d’ingénierie, d’infrastructure et de logistique pour faire de la vision des Small World Machines une réalité. Les équipes déployées de chaque côté ont filmé tout au long de la nuit et enregistré plus de 100 interactions entre des personnes de tous âges et de toutes conditions sociales.

Des Pakistanais et des Indiens ont interagi les uns avec les autres en traçant des messages à l’écran.

Les au revoir

À la fin du tournage, qui a duré près de 10 heures, les deux communautés se sont mises à écouter de la musique, à danser et à saluer leurs nouveaux amis de l’autre côté de la frontière. Les équipes derrière la caméra se sont également jointes à elles, y compris les équipes Coca-Cola du Pakistan et d’Inde.

« Les Pakistanais et les Indiens ont beaucoup de passions et d’intérêts communs — de la cuisine et des films bollywoodiens à la musique du Coke Studio, en passant par le cricket », explique Saad Pall, Assistant Brand Manager chez Coca-Cola au Pakistan. « Ce projet a permis de mettre en relation des personnes qui ne sont pas exposées les unes aux autres quotidiennement, ce qui a permis au simple citoyen de Lahore de voir et d’interagir avec un simple citoyen de Delhi. C’est un petit pas qui, nous l’espérons, ouvre le champ des possibles. »