Quoi que l’on fasse, la durabilité et le respect de la nature et de l’environnement font désormais partie intégrante de notre mode de vie au quotidien. « Chaque petite goutte compte » est un excellent leitmotiv. C’est précisément en réfléchissant à ces petits gestes que l’on peut exercer tous ensemble un grand impact. Surtout avec le retour du beau temps, propice aux activités extérieures. Comment réduire au minimum l’empreinte écologique d’un délicieux barbecue, par exemple ? Suivez donc nos quelques conseils.

Barbecue à gaz ou à charbon

Qui n’a pas connu ça ? Cette attente interminable avec l’estomac dans les talons jusqu’à ce que les braises soient prêtes pour enfin lancer la cuisson au barbecue. Un inconvénient que vous évite le barbecue à gaz. Mais ce n’est pas son seul atout. Car il n’émet pas non plus les fumées qui se dégagent d’un barbecue à charbon. Sans oublier que le barbecue à gaz dispose d’un réglage et peut être éteint entre deux grillades, ce qui limite la consommation d’énergie. C’est pourquoi les barbecues mis en jeu quotidiennement par Coca-Cola pendant notre concours estival 2019 sont tous des barbecues à gaz.

Barbecue durable

Small is beautiful

Un barbecue, c’est un peu comme une voiture. Une imposante voiture de luxe est un symbole de statut social plus élevé qu’une petite voiture. Mais l’argument ne tient pas dans un jardin. Car un petit barbecue consomme beaucoup moins d’énergie qu’un grand. Quand on est peu nombreux, on rend service à la nature comme à son portefeuille en optant pour un petit modèle.

Charbon de bois écologique

Vous avez malgré tout un barbecue à charbon ? Dans ce cas, optez pour un charbon de bois respectueux de l’environnement. Il existe par exemple des briquettes de coton (produites à base de branches de cotonnier desséchées), des briquettes de coco ou des rafles de maïs. Ces deux derniers produits sont des sous-dérivés de production du lait de coco ou des produits à base de maïs. En outre, vous pouvez également trouver du charbon de bois issu de forêts gérées durablement, c’est-à-dire en abattant les espèces invasives qui endommagent l’environnement. Les supprimer permet à la nature indigène de s’épanouir.

N’utilisez pas de liquide d’allumage

Les liquides d’allumage dégagent des particules qui contribuent à l’effet de serre. Utilisez des cubes allume-feu ou fabriquez-en vous-même à l’aide de cire de bougie et de sciure de bois. Faites fondre les résidus de bougie et versez la cire avec de la sciure de bois dans une boîte à œufs en carton. Laissez refroidir, allumez le cube ainsi formé et placez-le dans le barbecue.

Mangez local

Consommez des fruits et légumes cultivés localement en recherchant surtout les produits qui viennent d’être récoltés. À cet effet, vous trouverez une multitude de calendriers des fruits et légumes sur internet. Il en va évidemment de même pour la viande. 

Un menu bien étudié

Il n’y a rien de plus dommage que de devoir jeter des restes. Veillez donc à bien préparer votre barbecue. Quel est le nombre de convives ? Que peuvent-ils ou veulent-ils boire et manger ? Une liste des invités et un menu bien étudié réduiront le risque d’acheter en trop grande quantité. En quête de chouettes recettes ? Consultez ces préparations !

Barbecue écologique

L’art d’accommoder les restes

Si vous avez malgré tout vu trop grand, ne jetez certainement pas les restes. Récupérez-les et dégustez-les le lendemain, en les cuisant à la poêle si nécessaire. Vous trouverez en ligne des milliers de recettes qui vous aideront à transformer vos restes en deuxième repas de fête.

Service réutilisable

Quand on organise un barbecue dans un parc ou au bord d’une rivière, le premier réflexe est souvent d’utiliser des couverts jetables, qui pèsent moins lourd et dont il ne faut pas se préoccuper après usage. Et pourtant, des couverts réutilisables procurent de grands résultats à moindre effort. Sans oublier que c’est aussi une bonne affaire pour votre porte-monnaie. Gobelets et couverts jetables offrent souvent un spectacle désastreux après un barbecue. Alors que si chacun n’utilise que son propre gobelet et ses couverts, on peut les garder très longtemps.

Éteignez votre charbon de bois

Si vous utilisez malgré tout un barbecue à charbon, ne laissez pas brûler votre charbon de bois. En fermant le barbecue, vous étouffez le charbon de bois en bloquant l’apport d’oxygène. Cela vous permettra de le réutiliser par la suite.

Recyclez

Cela va de soi. Mais il n’est pas toujours évident de jeter les déchets dans les bonnes poubelles. Si vous n’êtes pas chez vous, il n’y a souvent qu’un sac-poubelle global sur place. Ramenez donc toutes les bouteilles, les emballages et les déchets organiques chez vous pour les recycler de manière appropriée. 

Envie d’en savoir plus sur notre vision de la durabilité ? Consultez les pages This is Forward, notre ambitieux plan d’action en faveur de la durabilité.