Décembre 2017

Dans le cadre de notre responsabilité d’entreprise citoyenne, nous continuons à entreprendre des actions visant à devenir un partenaire plus utile et plus efficace. À la fin de 2015, nous nous étions engagés à communiquer sur l’ensemble de nos financements d’études scientifiques sur le bien-être et de nos partenariats dans ce domaine, en remontant jusqu’en 2010. Nous avions annoncé que nous actualiserions cette liste aux États-Unis tous les six mois. Nous en sommes ainsi à notre quatrième communication à ce sujet.

Au début du mois de février 2016, nous avons commencé à mettre en œuvre ces nouveaux principes en vue de nous aider à mieux définir notre engagement dans ces domaines. La mise en œuvre de ces directives est en cours à l’échelle de l’ensemble de notre organisation.

Quels sont ces principes généraux :

Études scientifiques sur le bien-être et Recours à des parties tierces

Le groupe dans son ensemble (à savoir The Coca-Cola Company et/ou ses filiales et succursales, en ce compris The Coca-Cola Foundation) ne fournira pas, que ce soit directement ou à travers une partie tierce (telle qu’une fédération sectorielle), la totalité du financement d’études scientifiques sur le bien-être. Nous n’apporterons un soutien financier à des telles études que si une entité extérieure à Coca-Cola supporte au moins 50 % des coûts des recherches. De même, nous ne payerons aux parties tierces aucune indemnisation ou incitants, ou ne rembourserons pas leurs frais de déplacement, destinés à faire mieux connaître les résultats des études scientifiques sur le bien-être. En outre, nous ne serons pas la seule source de financement de programmes menés par les professionnels de la santé.

Le groupe mettra fin à tout financement de plateformes dédiées à la santé et au bien-être qu’elle possède ou qu’elle promeut à travers sa marque. Elle cessera également tout soutien au Beverage Institute of Health & Wellness ainsi qu’aux programmes Active Healthy Living menés globalement.

Étiquetage nutritionnel et Informations nutritionnelles

Le groupe indique des informations nutritionnelles sur ses emballages en se conformant aux règlementations nationales en la matière. En l’absence de telles réglementations, les informations nutritionnelles fournies suivent les Directives concernant l’étiquetage nutritionnel (CAC/GL 2-1985) de l’Organisation mondiale de la santé. En outre, des informations sur les calories (exprimées en termes de calories, de kilocalories ou de kilojoules) sont mentionnées à l’avant de nos emballages, à l’exception des bouteilles remboursables ou réutilisables exclusives et polyvalentes (en verre et en plastique) dotées d’étiquettes imprimées permanentes ; ainsi que des bouteilles d’eau plate ou pétillante non sucrées et non aromatisées, en ce compris l’eau minérale. Si l’emballage est dépourvu d’étiquetage nutritionnel, ces informations doivent être fournies par des moyens alternatifs tels qu’une communication sur le site web de l’entreprise. Sur pratiquement tous les marchés, nous fournissons à présent des informations sur la valeur énergétique (calories) à l’avant des emballages depuis que nous avons instauré en 2016 nos règles globales en matière d’étiquetage nutritionnel.

Lisez cet article pour plus d'informations.