• Coca-Cola annonce de nouveaux objectifs en vue de réaliser plus rapidement son plan d’action en faveur du développement durable.
  • Coca-Cola ambitionne notamment d’avancer l’échéance de son objectif de passer de 50 % à 100 % de contenu recyclé ou renouvelable dans ses bouteilles en plastique.

Coca-Cola Europe de l’Ouest et Coca-Cola European Partners (CCEP) rehaussent encore leur ambition pour un Monde Sans Déchets en accélérant la réalisation de leur plan d’action commun destiné à collecter, à recycler et à réutiliser leurs emballages.

Les deux partenaires inscrivent ainsi des objectifs encore plus élevés dans « En Avant », leur plan d’action en faveur du développement durable en Europe de l’Ouest qui, à l’horizon 2025, engage Coca-Cola à : collecter une canette ou une bouteille pour chaque emballage vendu ; s’assurer que tous ses emballages soient 100 % recyclables ; et veiller à ce qu’au moins 50 % de la composition de ses bouteilles en plastique soient constitués de matériaux recyclés.

Aujourd’hui, Coca-Cola annonce donc de nouveaux objectifs destinés à accélérer la feuille de route dédiée à l’emballage durable en Europe de l’Ouest, qui vise à collecter, recycler et réutiliser tous ses emballages. Ce plan comprend les objectifs suivants :

  • Supprimer progressivement tout le plastique inutile ou difficile à recycler du portefeuille Coca-Cola, en allégeant les emballages et en évitant d’utiliser des emballages secondaires en plastique. Ce qui permettra de réduire l’utilisation de plus de 11.000 tonnes de plastique par an. Coca-Cola a récemment annoncé qu’en Europe occidentale, l’emballage plastique pour ses packs de canettes serait remplacé par du carton 100 % recyclable, ce qui permettra d’économiser 4.000 tonnes de plastique en 2020. En plus de cela, les bouteilles verte Sprite ont été remplacées en juin dernier par des bouteilles pet transparentes, qui facilitent le recyclage ‘bottle-to-bottle’.
  • Utiliser des matériaux 100 % recyclés ou renouvelables dans toutes ses bouteilles en plastique, permettant ainsi d’économiser plus de 200.000 tonnes de plastique neuf chaque année. Coca-Cola atteindra son objectif de 50 % de plastique recyclé dans ses bouteilles deux ans plus tôt qu’annoncé (d’ici fin 2023, au lieu de 2025), et ses marques Chaudfontaine et Honest font actuellement la transition vers des bouteilles en plastique 100 % recyclé.
  • Soutenir des systèmes de consignes bien pensés aux quatre coins de l'Europe occidentale, dans les pays où il n'existe pas encore d'alternative éprouvée, conformément à son objectif de collecter une bouteille ou une canette pour chaque exemplaire vendu d’ici 2025. En Belgique, grâce à FostPlus, nous disposons depuis plus de 25 ans d'un système de collecte performant et nous sommes aujourd'hui en mesure de collecter 85 % des emballages de boissons. Cependant, pour l'instant, cela ne nous permettra pas d'atteindre notre objectif de recouvrement à 100 % d'ici 2025. C'est pourquoi nous sommes ouverts à l'examen de toutes les options efficaces et économiquement viables possibles avec les parties concernées.
  • Communiquer chaque année en toute transparence son empreinte écologique par type d’emballage, et indiquer les performances réalisées par rapport aux engagements et objectifs énoncés.

Solutions pour le futur

Tim Brett, Président de Coca-Cola Europe de l’Ouest : « Trop de ressources et de matières premières finissent actuellement à l’état de déchets.  Nous savons que nous devons en faire davantage pour changer la donne.  Les objectifs exposés aujourd'hui sont ambitieux, et à juste titre. Les emballages ont un rôle important à jouer, mais doivent toujours être collectés, recyclés et revalorisés. Il est de notre devoir, et ce au moyen de partenariats, de rendre le terme "plastique à usage unique" superflu, tant dans notre entreprise qu’ailleurs. Nous voulons y parvenir en intégrant tous nos plastiques – et tous nos emballages - dans un processus d’économie circulaire. »

En 2019, en Europe occidentale, Coca-Cola a investi 180 millions d'euros tant dans son activité que dans le développement de nouveaux emballages et solutions sans emballage pour l’avenir.

Coca-Cola a dévoilé aujourd’hui son tout premier prototype de bouteille jamais produite à partir de plastique marin récupéré et recyclé. L’entreprise entend démontrer ainsi qu’à l’avenir, même les déchets dans l’océan pourront être réutilisés et recyclés dans des emballages pour des aliments et des boissons.

Grâce à une collaboration entre Ioniqa Technologies, Indorama Ventures, Mares Circulares et The Coca-Cola Company, environ 300 prototypes de bouteilles ont été fabriqués et contiennent 25 % de plastique recyclé  provenant de déchets de la mer Méditerranée et de ses plages. Les bouteilles sont conçues et développées pour démontrer le potentiel de transformation des nouvelles technologies de recyclage. Ces technologies permettent de recycler des plastiques usagés de n'importe quelle qualité en plastique de haute qualité qui peut être utilisé pour l'emballage d'aliments ou de boissons, y compris des matériaux qui auraient été envoyés dans des incinérateurs ou des décharges dans le passé. Cette nouvelle bouteilleLa bouteille prototype est la première bouteille en plastique jamais fabriquée à partir de plastique marin, recyclé avec succès pour servir à l'emballage des aliments et des boissons.

Cette nouvelle bouteille faite à partir de plastique marin a été développée à titre d’exemple de ce que la technologie pourra réaliser dans un avenir proche. À court terme, Coca-Cola mettra en œuvre la technique de recyclage améliorée à l'échelle commerciale en utilisant les flux de déchets des recycleurs existants, y compris les plastiques auparavant non recyclables et les matériaux recyclables de moindre qualité. Coca-Cola prévoit d’utiliser ces matériaux recyclés améliorés dans certaines de ses bouteilles à partir de 2020.  

Un nouveau pôle d'innovation en matière d’emballage continuera à concentrer et accélérer l’innovation et les investissements dans des solutions d'emballage durables aux quatre coins de l'Europe occidentale. Citons des investissements continus dans des technologies de recyclage amélioré, ainsi que dans des solutions d'emballage alternatives pour l'avenir, telles que les bouteilles en papier, les matériaux d’emballages végétaux, les emballages réutilisables, reremplissables et les solutions sans emballages, comme les distributeurs Freestyle ou d’autres solutions de microdosage.

Pour de plus amples informations sur le parcours de la bouteille en plastique marin, veuillez consulter : https://www.coca-cola.eu/news/marine-bottle

Pour en savoir plus sur l’ensemble des objectifs et des actions de The Coca-Cola Company concernant les déchets d’emballage, veuillez consulter : https://www.coca-colacompany.com/stories/world-without-waste