La Belgique a une nouvelle ambassadrice de l’égalité professionnelle : Michèle Paque, Directrice Générale de Quintiles Benelux. Elle a reçu aujourd’hui le Wo.Men@Work Award 2014, décerné pour la cinquième fois par JUMP, en collaboration avec Coca-Cola Enterprises Belgium. Le jury et le grand public lui ont attribué ce prix pour son engagement enthousiaste en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes en entreprise.

En sa qualité de Directrice générale de Quintiles Benelux, leader dans le domaine de l’externalisation des soins de santé, Michèle Paque est parfaitement parvenue à mettre en pratique l’égalité professionnelle. Avec l’aide de son équipe, elle a transformé une organisation de 23 collaborateurs en un acteur de premier plan soutenu par 350 collaborateurs engagés, dont 60 % de femmes et 40 % d’hommes. Elle mise, en outre, sur une attitude « gagnante » pour aider les gens à exploiter leur potentiel de croissance.

 Elle a d’ailleurs personnellement adopté cette attitude gagnante. Après la naissance de ses deux fils et une absence du circuit professionnel de plus d’un an pour chacun, elle s’est à nouveau hissée à une fonction managériale. Tout au long de sa carrière, Michèle Paque a acquis un immense savoir-faire dans le domaine du « new way of work », qui accorde davantage de place à la diversité. Les femmes sont nombreuses, mais elles évoluent trop rarement vers des fonctions supérieures. Michèle Paque est donc fière d’avoir induit un changement de mentalité au sein de son équipe de direction. Il importe, selon elle, de convaincre les femmes d’oser saisir les opportunités de carrière qui se présentent et de prendre conscience de leurs capacités.

Michèle Paque : « Je soutiens les différences entre femmes et les hommes, mais je crois dur comme fer en l’équilibre et l’égalité entre eux. Le développement d’une organisation solide sur la base des compétences, des performances, du talent et des résultats est le meilleur moyen de favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes au travail. Favoriser l’égalité professionnelle, c’est aussi prendre des initiatives. Des initiatives qui sont aujourd’hui évidentes à mes yeux, mais qui étonnent encore trop souvent d’autres personnes : par exemple, accorder une promotion à une femme enceinte ou offrir un salaire équivalent aux femmes et aux hommes. »

 Les deux autres nominées étaient Annik Bosschaerts, COO The Bank of New York Mellon, et Caro van Eekelen, COO Accor HotelServices Benelux. Le vote du jury comptait pour 60 % et celui du grand public (via le site www.womenatworkaward.be) pour 40 %.

Comment les dirigeants favorisent-ils l’égalité professionnelle ?

 Une cinquième édition, placée pour la deuxième année consécutive sous le patronage de Coca-Cola Enterprises, une entreprise où l’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas un vain mot. 

 « Nous voulons être là pour tout le monde, ceci est dans les valeurs intrinsèques de notre marque. C’est pourquoi il est si important pour nous que les valeurs de notre marque soient également traduites vers nos équipes. Nous nous sommes fixé comme objectif d’augmenter le pourcentage de femmes jusqu’à 45 % d’ici 2020. Nous encourageons activement un rapport équilibré entre les genres au sein de notre société, mais aussi à l’extérieur. Dans ce contexte, nous soutenons le Wo.Men @ Work Award de JUMP afin d’encourager les autres sociétés à développer une culture d’entreprise dynamique et inclusive. »

 Après cinq éditions du Wo.Men@Work Award, Isabella Lenarduzzi, fondatrice et directrice de JUMP, distingue cinq types d’attitudes des top managers performants en matière d’égalité professionnelle :

 • Les dirigeants inspirants croient généralement en l’utilité de l’égalité professionnelle. Ils sont convaincus que les entreprises performantes gèrent leurs talents de manière équitable.

• Les dirigeants qui soutiennent et qui sponsorisent l’égalité professionnelle marquent surtout des points grâce à leur cohérence et à leur attitude proactive. Ils transmettent sans cesse le même message, jusqu’à ce qu’il devienne un automatisme pour tout leur personnel.

• Ces dirigeants joignent toujours le geste à la parole : ils cherchent la complémentarité et la diversité lors de chaque décision en managériale et ils font office de modèles.

• Les acteurs du changement jouent le rôle de mentors et de coaches des femmes de talent.

• Enfin, ils informent et coachent les femmes et les hommes pour lutter contre les discriminations de genre.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS

À PROPOS DE JUMP

JUMP est l’entreprise sociale leader qui travaille avec les organisations et les personnes pour éliminer les inégalités entre les femmes et les hommes au travail, créer une économie durable et une société plus égalitaire.

jump.eu.com