L’inauguration d’une turbine hydraulique à proximité du site d’embouteillage des eaux minérales de Chaudfontaine est un nouvel exemple de la volonté de l’entreprise de produire davantage d’énergie verte et de réduire son empreinte carbone. En s’appuyant sur les formidables ressources qu’offre la nature environnante, Chaudfontaine affirme son engagement dans la protection de l’environnement. Parce qu’elle embouteille la nature, en la protégeant, l’entreprise renforce son ancrage local, qui fait d’elle un acteur économique de premier plan. Cet investissement technologique, d’un montant de 800 000 euros, fait appel à des investisseurs extérieurs et a été réalisé en partenariat avec la Commune et la Région wallonne.

L’énergie la plus verte est celle qui n’est pas consommée. Cette vision, Chaudfontaine l’applique depuis plusieurs années, avec des résultats très concrets : depuis 2005, l’entreprise a divisé sa consommation énergétique par 3 pour chaque litre de boisson produite. Chaudfontaine renforce également sa gestion durable de l’énergie en utilisant les atouts naturels uniques de la nature pour produire différentes énergies vertes.



800 000 euros : fruit d’un partenariat régional

Dernière initiative en date : l’inauguration d’une turbine hydraulique sur la Vesdre, à côté du site d’embouteillage de Chaudfontaine. Développée en collaboration avec la Région wallonne et la Commune, cette turbine devrait fournir, selon les estimations, une production d’énergie verte de 330 MWh/an (l’équivalent de la consommation annuelle moyenne de 94 ménages). Ce chiffre équivaut également à une réduction des émissions de CO2 de près de 170 tonnes par an !

Son fonctionnement s’appuie sur la force motrice de l’eau : l’installation d’énergie hydraulique exploite la différence d’énergie qui existe entre le haut et le bas de la Vesdre. L’eau est prélevée de son lit naturel par la turbine, en son point le plus haut. Elle lui retire ainsi de manière effective son énergie potentielle qui est rendue disponible à un arbre de rotor pour continuer de l’exploiter. En fin de parcours, cette eau coule à nouveau dans son lit naturel.

Le montant global de l’investissement financier s’élève à 800 000 euros, fruit d’un partenariat avec la Commune de Chaudfontaine, la Région wallonne et des investisseurs locaux.

12 % d’électricité verte produite grâce à un environnement unique

L’entreprise s’appuie donc clairement sur les nombreuses ressources que lui offre la nature environnante, pour produire elle-même différentes énergies vertes : la récupération de la chaleur géothermique via un procédé unique qui vise à récupérer la chaleur naturelle de l’eau minérale avant l’embouteillage, chaleur qui sera ensuite réutilisée pour chauffer les bâtiments du site. Des panneaux solaires ont également été installés et, depuis aujourd’hui, la turbine hydraulique. Ensemble, ces trois innovations permettent à l’entreprise une production autonome d’environ 12 % de ses besoins en électricité. Le site de Chaudfontaine est ainsi unique dans la recherche constante de solutions innovantes lui permettant d’utiliser autant d’énérgie verte que possible. D’autres projets sont en cours de développement, comme la construction d’une éolienne, ce qui permettra d’augmenter sensiblement la part d’énergie verte.

Une priorité : la protection de la source pour les générations futures !

Outre cette gestion de l’énergie, durable et responsable, d’autres initiatives sont menées dans la région par le site de Chaudfontaine afin de poursuivre une mission importante : protéger la zone de captage de l’eau de Chaudfontaine. 590 mesures de protection locales sont ainsi menées depuis 2008, pour un investissement global de 1,8 million d’euros à l’horizon 2020. « Aujourd’hui, pas moins de 430 de ces initiatives ont été menées à terme, soit 80 % des objectifs réalisés », souligne Frédéric Godier, Directeur du site d’embouteillage de Chaudfontaine. « En pensant à long terme et en anticipant d’éventuels risques de pollution, le site de Chaudfontaine entend aussi faire profiter les générations futures de cette eau d’une pureté exceptionnelle. »


Chaudfontaine, une eau pure et unique, fierté de la région depuis 90 ans

Aujourd’hui, plus que jamais, ce sont les caractéristiques de cette eau unique qui font la fierté des collaborateurs et des habitants de la région. L’eau de Chaudfontaine est en effet un trésor géologique exceptionnel. Elle poursuit un voyage de 1.600 mètres de profondeur, avant d’émerger, au terme d’un périple souterrain de plus de 60 ans, à 37°C à la surface. Elle est naturellement filtrée, ce qui lui confère une pureté extraordinaire, mais aussi naturellement protégée contre la pollution. C’est une des rares eaux pratiquement sans nitrates. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la considère comme référence mondiale pour sa faible quantité de tritium, qui prouve la longue durée de son cheminement souterrain.

Un acteur économique régional de premier plan

Depuis 1926, Chaudfontaine est aussi fière de jouer un rôle économique et sociétal de premier plan dans la région. Aujourd’hui, pas moins de 148 collaborateurs sont actifs sur le site d’embouteillage. L’entreprise produit 147 millions de litres d’eau embouteillées par an. L’eau de Chaudfontaine est essentiellement vendue en Belgique (78 %), et aux Pays-Bas (21%).



Vous trouvez plus d'informations dans le dossier de presse ou sur www.cocacolabelgium.be

Vous pouvez regarder l'infographique ici.