Erwin Ollivier, General Manager du fournisseur de solutions financières DLL, devient le nouvel ambassadeur pour l’égalité professionnelle. M. Ollivier s’est vu décerner ce soir le Wo.Men@Work Award 2016, un prix remis pour la sixième fois par JUMP, en collaboration avec Coca-Cola Enterprises Belgium. Le jury et le public étaient unanimes quant à son approche authentique et innovante visant à renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes sur le lieu de travail.

Le sixième Wo.Men@Work Award a été décerné ce soir à la Vlerick Business School Brussels. Ce prix est une initiative de JUMP, l’organisation qui soutient l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, en collaboration avec Coca-Cola Enterprises Belgium. Il récompense un/une chef d’entreprise pour son implication personnelle en faveur de l’équilibre hommes/femmes au sein de son organisation.

Pascale Van Damme (Managing Director DELL Belux) et Jef Van In (CEO AXA Bank Europe) étaient nominés aux côtés d’Erwin Ollivier. Ils ont échoué de justesse face à M. Ollivier qui, selon le jury, « effectue un travail authentique axé sur les principes de base de l’égalité, connaît bien les différences entre les comportements masculins et féminins et montre que de petites adaptations permettent d’accomplir de grands changements ». L’avis du jury comptait pour deux tiers du résultat, tandis qu’un tiers revenait au grand public, qui pouvait voter sur le site www.womenatworkaward.be.

Erwin Ollivier est General Manager de DLL depuis 2012 et il est immédiatement monté au créneau pour défendre l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans la culture d’entreprise. Le système des salaires a ainsi été revu et, en concertation avec les collaborateurs, l’entreprise a examiné quels étaient les éléments qui entravaient l’évolution des femmes en son sein. Avec son titre d’ambassadeur, Erwin Ollivier entend être une source d’inspiration pour d’autres organisations, petites et grandes, dans lesquelles l’égalité entre les hommes et les femmes ne va pas de soi. Il s’agit de faire évoluer les mentalités pas à pas plutôt que de manière radicale pour que l’adhésion au changement soit aussi large que possible.



Erwin Ollivier : « Selon moi, la véritable égalité des genres est atteinte lorsqu’en tant que travailleur, vous ne devez plus choisir entre votre famille et votre carrière, que vous soyez un homme ou une femme. Briser le plafond de verre n’est qu’une première étape. Le vrai travail consiste à exposer tous les mécanismes cachés qui alimentent l’inégalité. Cela relève de la responsabilité de l’entreprise, des hommes mais aussi des femmes. La « culture du héros » avec sa surenchère d’heures prestées, les promotions en fonction de la « visibilité » plutôt que de l’impact et de l’efficacité et la position critique des femmes vis-à-vis d’elles-mêmes lorsque des opportunités de carrière se présentent sont autant d’aspects qui jouent en faveur des profils masculins. Savoir si ces derniers sont satisfaits de la situation est bien entendu la véritable question. Les hommes ont eux aussi le droit de rentrer de temps en temps plus tôt pour s’occuper des enfants sans avoir à culpabiliser. En prenant conscience de ces dynamiques, vous pouvez en tant que CEO mettre un terme aux stéréotypes sclérosés liés au genre par le biais de règles simples mais astucieuses. Par exemple : ne fixez plus de réunions importantes avant 9h30 et après 16 h. Tenez compte des vacances scolaires et des périodes d’examens pour les voyages d’affaires. Ne nous contentons par « d’ouvrir » l’univers des hommes aux femmes ! Nous devons repenser la culture d’entreprise en respectant l’authenticité de chacun, hommes et femmes. »

Erwin Ollivier a débuté sa carrière en 1989 chez LeasePlan et Europ Assistance, avant de devenir Sales & Marketing Director chez Sitel où il a d’abord occupé diverses fonctions internationales. En 2006, il est devenu Commercial Director au sein d’Athlon Car Lease. Depuis 2012, il est General Manager Belgium de DLL.

Comment les chefs d’entreprise travaillent en faveur de l’égalité professionnelle

Le Wo.Men@Work Award en est à sa sixième édition et pour la troisième fois en partenariat avec Coca-Cola Enterprises, une entreprise pour laquelle l’équilibre entre les hommes et les femmes n’est pas un concept creux.

Etienne Gossart, Country Director Belgium-Luxembourg : « Coca-Cola est là pour tout le monde, ceci est dans les valeurs intrinsèques de notre marque. Cela vaut également pour nos équipes, au sein desquelles nous encourageons un rapport équilibré entre les sexes. Nous avons ainsi pour objectif d’ici 2020 de faire grimper le pourcentage de collaboratrices à 45 % et d’augmenter le nombre de femmes dans les fonctions de management de plus de 20 %. Dans ce contexte, nous soutenons le projet Wo.Men@Work de JUMP. »

Isabella Lenarduzzi, fondatrice et directrice de JUMP : « Ce n’est qu’en prenant conscience des disparités que nous pourrons adapter les outils et les méthodes de gestion de carrière pour éviter la discrimination. Une discrimination qui s’opère souvent de manière inconsciente. Osez faire un diagnostic de votre culture d’entreprise si vous souhaitez aboutir à une gestion optimale de l’ensemble de vos talents. Sans cela, aucune mesure visant à favoriser l’égalité professionnelle n’aura de réel impact. »