La RTBF a décidé de re-diffuser – pour la quatrième fois – un documentaire qui date de 2012 le 13 mai 2015, malgré le fait que ce documentaire contient de l’information obsolète et complètement incorrecte.

Nous tenons à vous informer de certaines erreurs graves dans ce documentaire:

  • On prétend qu’il faut 3 litres d’eau pour produire 1 litre de Coca-Cola.

C’est faux. Il faut en moyenne 2,08 litres d’eau http://www.coca-colacompany.com/setting-a-new-goal-for-water-efficiency. Ce chiffre tombe à 1,57 litre dans nos usines en Belgique, voire à 1,34 litre pour l’usine de San Cristobal montrée dans le documentaire. Ce chiffre comprend le produit final.

  •  Il est dit que la production de Coca-Cola épuise la nappe phréatique de façon à priver les populations locales d’eau potable. C’est faux

L’usine Coca-Cola en question se trouve à San Cristobal de las Casas, dans la région du Chiapas. Cette zone connaît de larges précipitations et regorge d’eau souterraine. La nappe phréatique contient 35 millions de m³ d’eau disponible à l’extraction, alors que l’usine de Coca-Cola n’en utilise que 400 000 m³ environ. Il n’est donc pas correct de dire que toute cette eau disponible sert à la production du Coca-Cola.

Par ailleurs, cette usine se sert de technologies de pointe particulièrement efficaces pour la gestion de l’eau. Depuis 2002, une amélioration de l’efficacité d’utilisation d’eau de 32% a été réalisée.

En outre, au Mexique, nous réapprovisionnons 129% de l’eau que nous utilisons pour nos boissons via des programmes de réapprovisionnement d’eau.*

Il y a sans nul doute suffisamment d’eaux souterraines disponibles pour le système d’eau courante. Malheureusement , les infrastructures publiques ne permettaient pas, en 2012, de distribuer à tout moment cette eau à l’ensemble de la population locale qui est expansion. Coca-Cola s’est engagé avec les autorités locales et les habitants à garantir en commun la durabilité de San Cristobal.

  •  On prétend dans ce documentaire que les bouteilles d’eau coûtent plus cher que le Coca-Cola. Encore faux.

C’est incorrect de dire que l’eau en bouteille coûte plus cher que le Coca-Cola dans cette région. Au moment du reportage, une bouteille de 600 ml de Coca-Cola revenait à 9 pesos mexicains (soit 0,69 cent USD), alors qu’une bouteille d’eau de même contenance (de la marque Ciel de C-C) coûtait 5 pesos mexicains (0.38 cent USD).

Nous avons informé la RTBF de ces erreurs et nous avons demandé un droit de réponse, mais celui-ci nous a été refusé. Nous espérons dès lors pouvoir informer un maximum de personnes via cette voie.

*Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur notre politique en matière d’eau et/ou sur nos programmes de réapprovisionnement d’eau, n’hésitez pas de lire le blog de notre Directrice en matière de durabilité:https://www.cocacolabelgium.be/fr/2015/04/intendance-de-leau-cet-or-bleu-chez-coca-cola/

 

Merci pour votre attention,

Coca-Cola Belgique&Luxembourg