Avec l’élection de Julie Baekelandt en tant que Lady Chef 2016, Chaudfontaine dispose également d’une nouvelle ambassadrice. L’eau minérale naturelle n’associe pas par hasard son nom à cet événement culinaire : « Tout comme l’eau pure et équilibrée de Chaudfontaine jaillit de terre, nous aidons les talents culinaires à monter à la surface. »

Après Anne-Sophie Breysem du restaurant De Kwizien à Hasselt, le public et un jury de journalistes culinaires ont élu Julie Baekelandt du C-Jules à Zottegem « Chaudfontaine Lady Chef 2016 ». Elle devient ainsi la 26e lauréate de ce prestigieux concours et la 2e ambassadrice Chaudfontaine.

Chaudfontaine en est très fier : « Nous sommes ravis de soutenir ce jeune top chef féminin pendant un an et de montrer que notre marque est très proche de l’horeca. Tout simplement parce que notre eau dans ses trois variantes accompagne chaque expérience culinaire à merveille », explique Céline van den Rijn, Marketing Director Coca-Cola Belgique & Luxembourg.

Une eau équilibrée pour une expérience gastronomique ultime

L’eau de Chaudfontaine est une eau minérale naturelle de source thermale, qui trouve son origine à la porte des Ardennes belges. Grâce à des conditions géologiques extraordinaires, l’eau descend jusqu’à une profondeur de 1600 m et est filtrée pendant plus de 60 ans par la nature elle-même. Elle jaillit de son « coffre-fort naturel », absolument unique par sa pureté et son équilibre en composants minéraux.

Ce sont tous ces éléments réunis qui font de l’eau de Chaudfontaine une expérience gastronomique ultime. Le Tri’O de Chaudfontaine (eau intensément pétillante, légèrement pétillante et plate) est très apprécié par Julie Baekelandt. Elle choisit Chaudfontaine comme accompagnement pour son menu car l’eau de Chaudfontaine a une minéralisation équilibrée et un goût délicat mais pas trop prononcé.

« Chaudfontaine est pour moi l’eau au goût le plus pur », lance la Lady Chef. Le Tri’O peut être proposé pour chaque plat et chaque vin. En fonction de la teneur en gaz, l’accent peut en outre être mis sur différentes spécificités. La variante rouge, l’eau intensément pétillante, éveille l’appétit et amplifie les sensations suscitées par des aliments croustillants et riches en textures. La variante verte est quant à elle le partenaire idéal pour les plats au goût subtil, grâce à des bulles délicates et fines. Enfin, il y a la variante bleue : l’eau minérale naturelle plate. Cette eau est parfaitement équilibrée et convient donc à chaque plat, à tout moment.

« Que le choix de l’eau dépend du plat, est quelque chose que beaucoup de gens ignorent », poursuit la Lady Chef. « Toutefois, l’eau peut apporter une valeur ajoutée à votre expérience culinaire. On n’accompagne pas seulement nos plats de vin ou de bière, mais également d’un verre d’eau. Tous les restaurants devraient avoir un sommelier en eau. »

Chaudfontaine, une eau couronnée

En 2013, Chaudfontaine a été le premier producteur d’eau minérale au monde à obtenir la médaille d’or du « European Water Stewardship » en combinant innovations technologiques et respect de la nature pour protéger et gérer l’eau durablement, depuis sa source jusqu’à sa mise en bouteille. Cette récompense a été confirmée en juin dernier. En 2015, le Tri’O de Chaudfontaine a également reçu le « iTQi Superior Taste Award » de la part du plus grand jury de chefs et sommeliers, leader d’opinion en matière de gout.