Oui. Seules les personnes souffrant d’une maladie génétique rare, la phénylcétonurie, doivent éviter de consommer de l’aspartame. Pour en savoir plus sur les édulcorants, rendez-vous sur www.edulcorants.eu.