En sa qualité de grande entreprise organisant régulièrement des actions grand public, Coca-Cola est une cible importante pour les escrocs du monde entier. Les formes les plus fréquentes d'escroquerie en Belgique sont les faux e-mails de « loterie » et les faux SMS. Dans le cas d'une communication de loterie frauduleuse, l'e-mail ou le SMS mentionnent, par exemple, que votre adresse e-mail ou numéro de téléphone ont été sélectionnés pour remporter un prix, mais il n'en est rien.

Ces « arnaques » sont initialement transmises sous forme de messages ou d'e-mails d'hameçonnage, par le biais desquels les escrocs tentent de soutirer le plus de données personnelles possible aux répondants. Vos données personnelles sont précieuses pour les escrocs : elles peuvent en effet être immédiatement utilisées à des fins d'usurpation d'identité ou vendues à des organisations criminelles dans ce but. Moins effrayant, mais tout aussi ennuyant : ces données sont souvent vendues à des tiers en vue de l'envoi de courriers publicitaires indésirables.

Dès que la proie mord à l'hameçon, l'arnaque prend très vite une tournure de « fraude par avance de fonds » (avance fee fraud). L'escroc vous contacte alors pour vous dire que le prix ne peut vous être transmis tant que vous n'avez pas payé la prime d'assurance, les frais de livraison ou les frais bancaires. Ce n'est qu'après que le prix ou le montant des gains pourra être livré ou versé. Une fois le paiement effectué, le cybercriminel disparaît dans la nature avec votre argent. Quant à votre soi-disant « prix », vous n’en verrez jamais la couleur.

Coca-Cola ne se base jamais sur des adresses e-mail ou numéros de téléphone saisis automatiquement pour ses concours : nous demandons toujours aux consommateurs de réagir activement aux promotions. De plus, Coca-Cola ne vous demandera jamais d'argent pour débloquer un prix qui vous reviendrait dans le cadre d'une action, sauf mention contraire explicite au moment de la participation. Notre conseil : ne vous laissez pas avoir par ces e-mails.