Premier projet de réalimentation des nappes en Belgique

La réalimentation des nappes consiste à restituer l’eau prélevée pour fabriquer nos boissons au travers de projets axés sur la nature. Coca-Cola soutient 248 projets dans 71 pays. 100 % de l'eau que nous y consommons pour nos boissons est restituée sous la forme d’une aide aux projets locaux sur le thème de l’eau.

En 2014, Coca-Cola a entamé dans notre pays une collaboration avec Natuurpunt en vue de réhabiliter les dunes continentales du Stappersven, dans la réserve naturelle de Kalmthoutse Heide. Le projet consiste en l’abattage de pinèdes et le dégagement du sable. L’eau peut ainsi s’infiltrer plus rapidement et faire remonter le niveau de la nappe phréatique. Ces eaux souterraines resurgissent plus loin. Ces eaux d’infiltration sont essentielles à la restauration d’une tourbière et de sa végétation spécifique. 

En 2016, la quantité d'eau que ce projet nous a permis de restituer à la nature est estimée à 30 millions de litres. D'ici 2020, nous souhaitons faire passer ce volume à 86 millions de litres d'eau par an*. 

* The Coca-Cola Foundation + programme européen LIFE conjointement. La contribution de The Coca-Cola Foundation s'élève à 42,9 millions de litres, soit la moitié du volume total.

« L'eau, c’est la vie. En dépit des pluies parfois abondantes, la Flandre est elle aussi souvent confrontée à une pénurie d'eau. Avec le soutien du programme européen Life et de la Fondation Coca-Cola, Natuurpunt investit dans la réhabilitation de la nature dans l’optique d'une gestion efficace de l'eau. Je suis ravi de cette collaboration qui va permettre de réalimenter la nappe phréatique et d'ainsi restaurer un équilibre naturel. » —Chris Steenwegen, directeur de Natuurpunt.

Christ Steenwegen

Heide