D’ici  2020, notre ambition est de réduire de 30 % l’empreinte CO2 du transport de nos produits, par rapport à 2007.

En Belgique et au Luxembourg, Coca‑Cola European Partners compte 868 voitures, 87 utilitaires légers et 185 camions. Grâce à la production, à la distribution et à la vente au niveau local, les distances de transport entre nos sites de production et les clients restent limitées. Chaque année, nous parcourons environ six millions de kilomètres pour livrer nos produits à nos clients. Malgré la part relativement limitée (12 %) de la distribution dans les émissions de CO2 totales, nous continuons à chercher des moyens de réduire au minimum les émissions de CO2 de notre parc automobile.

Des technologies intelligents pour imiter le kilométrage parcouru

La réduction des émissions de CO2 commence par une approche efficace du transport, tant au niveau de l'approvisionnement en matières premières de nos sites de production que de la distribution de nos produits chez les clients. Ainsi, 70 % des boissons que nous vendons en Belgique et au Luxembourg sont produites dans nos usines belges.

Preformers

C’est pour cette raison que nous soufflons nos bouteilles PET au niveau local, limitant ainsi le transport à un seul camion (avec les bouteilles PET non soufflées) au lieu de 20 (avec les bouteilles PET soufflées). De plus, quelque 87 % des appareils de refroidissement que nous réapprovisionnons (Full Service) sont équipés du système « Intelligent Vending », une technologie intelligente qui signale le moment de réapprovisionner les distributeurs automatiques, ce qui permet d'optimiser les tournées. Les camions doivent moins souvent sortir. Enfin, nous collaborons étroitement avec nos clients et fournisseurs pour réduire les kilomètres parcourus.

Énergie: vending machine

Éviter les tratjets à vide, c'est 30 % d'émissions de CO2 en moins 

Avec notre client Colruyt et nos fournisseurs Transport Van Dievel et CHEP, nous avons élaboré un plan de transport qui, selon nos estimations, devrait nous permettre de réduire les émissions de CO2 de 30 % par an. Il suffit, pour ce faire, d'éviter les trajets à vide et de faire circuler les palettes entre les partenaires.

Si le transporteur Van Dievel décharge des palettes pleines pour Coca-Cola chez Colruyt, il y charge aussi des palettes vides qu'il dépose dans un service center CHEP. De là, Coca-Cola est réapprovisionné en palettes de qualité nettoyées, destinées à la production. Cette collaboration durable profite à chacun des partenaires.

Collaboration

Coca-Cola ne doit plus s'occuper de la gestion des palettes et peut se concentrer sur ses activités principales ; Transport Van Dievel simplifie les formalités administratives par la location-gestion de palettes et effectue moins de trajets à vide, tandis que Colruyt a la garantie d'avoir des palettes de qualité dans son entrepôt automatisé. Une situation gagnant-gagnant qui peut faire la différence sachant que, chaque année, environ 1,2 million de palettes transitent par quelque 11 000 points de livraison.


Les chauffeurs et les camions abaissent encore les émissions de CO2

Pour encore réduire nos émissions de CO2, nous sommes aussi très attentifs à notre parc automobile. Nous faisons l'acquisition de camions respectueux de l’environnement, qui se distinguent par leurs faibles émissions de CO2. Nos chauffeurs suivent aussi une formation poussée à l'écoconduite et la vitesse de tous nos camions est limitée à 80 km/h. Résultat : une réduction de 15 % des émissions de CO2 et une consommation moindre dans le cadre du projet Lean & Green.

Lean & Green soutient les entreprises et les incite à réduire les émissions de CO2 provenant du transport et de la logistique. Nous prenons part à ce programme depuis 2012. Son objectif ? Une meilleure efficacité énergétique de la logistique et du transport ainsi qu'une réduction de 20 % des émissions de CO2 sur 5 ans. Fin 2016, nous totalisions une réduction des émissions de CO2 de 20 % par rapport à 2011.

Moins CO2