1. Que fait Coca-Cola pour réduire sa consommation d’eau ?
  2. Que fait Coca-Cola avec ses effluents de production ?
  3. Comment Coca-Cola protège-t-elle ses zones de captage d’eau ?
  4. D’où vient l’eau utilisée par Coca-Cola en Belgique ? 
  5. Que fait Coca-Cola en matière d'économies d'énergie ?
  6. Beaucoup d'énergie est nécessaire pour refroidir les boissons rafraîchissantes Coca-Cola. Pouvez-vous gagner en efficacité ?
  7. Que fait Coca-Cola pour réduire les émissions de CO2 de ses poids lourds ?
  8. Combien de fois les bouteilles en verre Coca-Cola sont-elles réutilisées ?
  9. Toutes les canettes et bouteilles Coca-Cola sont-elles recyclables ?
  10. Est-il vrai que vos emballages sont de plus en plus légers ?
  11. Vos emballages sont-ils écologiques ?
  12. Comment recyclez-vous les emballages ? 
  13. Que fait Coca-Cola pour inciter au recyclage ? 
  14. Coca-Cola fait-elle de l’expérimentation animale ?
  15. Je ne trouve pas de réponse, puis-je moi-même poser une question ?

 

  1. Que fait Coca-Cola pour réduire sa consommation d’eau ?
    L’eau est essentielle à notre production, car il s'agit du principal ingrédient de toutes les boissons de Coca-Cola. Nous l’utilisons également lors du processus de production et elle est indispensable à la culture des ingrédients. Coca-Cola entend donc servir de modèle en matière de consommation responsable de l’eau. L’entreprise s’engage à restituer 100% de l’eau qu’elle consomme pour ses boissons sous la forme d’un financement de projets locaux liés à l’eau. Pour en savoir plus, consultez l’article sur le Stappersven.

  2. Que fait Coca-Cola avec ses effluents de production ?
    Nous réutilisons autant que possible l’eau que nous utilisons lors de la production. Elle peut par exemple servir au refroidissement de nos machines. Par ailleurs, nous nettoyons nos casiers avec l’eau de rinçage des bouteilles. L’intégralité de l’eau que nous consommons est assainie dans une de nos stations d'épuration ou en collaboration avec une station d’épuration externe.

  3. Comment Coca-Cola protège-t-elle ses zones de captage d’eau ?
    Pour protéger notre zone de captage de Chaudfontaine, nous avons mis en œuvre un projet d’envergure ces dernières années. En collaboration avec l’Université de Liège et la commune de Chaudfontaine, nous avons délimité le périmètre de cette zone de protection particulièrement étendue. Dans cette région, nous avons visité plus de 1 000 habitations et répertorié tous les risques de pollution : stations-service, citernes à mazout, élevages et réseau d'égouts. Au total, quelque 540 mesures seront prises pour préserver l’environnement et ce patrimoine exceptionnel. Le projet se terminera fin 2017. Il bénéficie du financement de la Région wallonne.
    En 2013, Coca-Cola a été la première entreprise de l’industrie agro-alimentaire européenne à avoir obtenu la certification d’or de l’European Water Stewardship pour ses efforts en matière de gestion durable de l’eau. Cette certification a été prolongée en 2016.

  4. D’où vient l’eau utilisée par Coca-Cola en Belgique ? 
    L’eau de notre site de Chaudfontaine provient de la source thermale. À Gand et à Anvers, nous utilisons de l’eau de ville. Le rapport s'établit à 78% d’eau de ville et 22% d’eau de source.

  5. Que fait Coca-Cola en matière d'économies d'énergie ?
    D'ici à 2020, notre objectif est de réduire d’un tiers l'empreinte carbone de nos boissons en réduisant les émissions de CO2 sur toute la chaîne de valeur. Afin d'assurer cette transition progressive, nous ne devons pas nous limiter à nos activités (production, distribution et refroidissement de nos boissons), mais prendre nos responsabilités sur toute la chaîne de valeur. Vous trouverez l’inventaire complet de nos efforts en la matière dans notre rapport de développement durable.

  6. Beaucoup d'énergie est nécessaire pour refroidir les boissons rafraîchissantes Coca-Cola. Pouvez-vous gagner en efficacité ?
    Afin de réduire sa consommation énergétique, Coca-Cola a commencé en 2006 à mettre au point des appareils écoénergétiques équipés de l’« Energy Management System » (EMS). Ce système intégré aux appareils réagit à son environnement : en fonction de l’activité autour de l'appareil et de l’ouverture et fermeture de la porte, le système active et désactive l'éclairage et adapte le niveau de refroidissement. En résulte jusqu’à 35% d'économie d'énergie par appareil. Quelque 67% de nos appareils (compatibles avec cette technologie) sont équipés d’un système de gestion intelligente de l'énergie. Par ailleurs, 35% de nos réfrigérateurs sont dotés d’un éclairage LED écoénergétique.

  7. Que fait Coca-Cola pour réduire les émissions de CO2 de ses poids lourds ?
    D’ici à 2020, nous comptons atteindre 30% de réduction des émissions de CO2 dans la livraison de toutes nos boissons rafraîchissantes. Étant donné que nous produisons, distribuons et vendons beaucoup au niveau local, la distance de transport reste limitée entre nos usines de Gand, Anvers, Chaudfontaine et le consommateur. La réduction des émissions de CO2 commence par une approche efficace du transport, tant au niveau de l'approvisionnement en matières premières de nos sites de production que de la distribution de nos produits chez les clients. Notre partenariat avec Colruyt, Transport Van Dievel et CHEP (palettes) illustre bien les moyens mis en œuvre pour optimiser notre logistique et la rendre plus écologique. Le défi logistique est néanmoins de taille. Nous approvisionnons toute la Belgique au départ de quatre sites de distribution. Lisez aussi notre article sur l’optimisation logistique.

    C’est pourquoi nous mettons nos bouteilles en forme à l’échelle locale ; un seul camion de bouteilles non formées représente 19 camions avec ces mêmes bouteilles formées. Par ailleurs, quelque 8 000 réfrigérateurs sont dotés d’« Intelligent Vending », une technologie ingénieuse qui évalue quand les distributeurs doivent être réapprovisionnés, ce qui permet d’optimiser les itinéraires (les camions doivent sortir moins souvent). Enfin, nous collaborons étroitement avec nos clients et fournisseurs pour réduire les kilomètres parcourus.

    Afin de réduire davantage nos émissions de CO2, nous sommes aussi très attentifs à notre parc de véhicules. Notre politique d'achat est axée sur les camions écologiques les plus rentables en matière d’émissions de CO2. Nos chauffeurs bénéficient également d’un coaching poussé à la conduite et nos camions sont tous limités à 80 km/h. Cela se traduit par une réduction de 15% des émissions de CO2 et une baisse de la consommation dans le cadre du projet Lean & Green. Nous tenons donc le cap : d’ici fin 2016, nous devrions atteindre 20% de réduction des émissions de CO2 par rapport à 2011.

    Pour connaître tous les détails, lisez notre rapport sur le développement durable.

  8. Combien de fois les bouteilles en verre Coca-Cola sont-elles réutilisées ?
    En moyenne, une bouteille en verre Coca-Cola est réutilisée 15 à 25 fois. La quantité moyenne de matériaux recyclés dans nos bouteilles en verre est actuellement de 46,7%. Pour que nous puissions garantir la même qualité, la limite technique est de 60%.

  9. Toutes les canettes et bouteilles Coca-Cola sont-elles recyclables ?
    Oui, tous les matériaux que nous utilisons dans nos emballages, notamment le PET (plastique), l’aluminium, l'acier, le verre et le carton, sont entièrement recyclables. Cela vaut également pour les bouchons des bouteilles.

  10. Est-il vrai que vos emballages sont de plus en plus légers ?
    Oui. Nous allégeons sans cesse nos emballages, afin d’utiliser moins de matières premières et d'énergie. En outre, cela nous fait économiser du carburant pour le transport, ce qui entraîne une baisse de nos émissions de CO2. En 2015, la moyenne a été de 310 g/l, contre 393 g/l en 2007, soit une baisse de 21%. Vous trouverez les derniers chiffres et davantage d’informations dans notre rapport de développement durable.

  11. Vos emballages sont-ils écologiques ?
    Les nouveaux emballages Coca-Cola sont soumis à un processus formel d'évaluation de l’impact environnemental. Leur validation dépend entre autres de leur poids et des options de recyclage. Nos bouteilles en verre contiennent en moyenne 46,7% de verre recyclé. Les canettes en aluminium contiennent 41,7% d'aluminium recyclé et les canettes en acier 19% d'acier recyclé. Nos bouteilles PET se composent de 34% de PET recyclé.

  12. Comment recyclez-vous les emballages ?
    En moyenne, une bouteille en verre Coca-Cola est réutilisée 15 à 25 fois. Nous utilisons les emballages PET recyclés pour fabriquer de nouvelles bouteilles PET. Le plastique et les bouteilles récoltés sont nettoyés et traités. Ensuite, ils servent de matière première à de nouveaux emballages. Il existe ainsi une bouteille PET de 1,5 litre composée d’environ 34% de PET recyclé. Il faut 60% d'énergie en moins pour recycler le PET que pour produire du nouveau PET à partir du pétrole. Nous pensons que la meilleure solution pour l’environnement consiste à combiner du PET végétal et du PET recyclé. Nous minimisons ainsi la quantité de matériaux non renouvelables dans nos emballages.

    Les matériaux des emballages recyclables peuvent aussi trouver une autre utilisation :
    ·       le PET a de nombreuses applications dans le secteur textile ;
    ·       l'acier est utilisé dans tous les secteurs de l’industrie, de l'automobile aux lames de rasoir ;
    ·       l'aluminium est réutilisé dans des châssis de fenêtres, des câbles et des pièces de machines ;
    ·       la pâte à papier et à carton se retrouve dans du matériel de bureau, des boîtes à œufs et du papier absorbant.

  13. Que fait Coca-Cola pour inciter au recyclage ?
    En collaboration avec des organismes comme Fost Plus, nous mettons sur pied des programmes de communication pour pousser les consommateurs à trier et recycler les déchets d’emballage. Actuellement, 91,5% des emballages ménagers sont recyclés.
    Dans les lieux où nos boissons sont consommées en grandes quantités (écoles, cinémas, festivals), nous prenons l’initiative d’organiser la collecte sélective. Lors des festivals, nous mettons en place un programme fructueux d’incitation au tri des bouteilles PET de 25 cl. Le festivalier qui ramène des bouteilles peut gagner des prix ou des gadgets sympas. Les bouteilles récoltées sont ensuite recyclées.

  14. Coca-Cola fait-elle de l’expérimentation animale ?
    Non, nous n'avons pas recours à l’expérimentation animale.

  15. Je ne trouve pas de réponse, puis-je moi-même poser une question ?
    Oui, cliquez sur le lien Contacter Coca-Cola  pour accéder au formulaire en question. Avant de l'envoyer, vérifiez que vous avez saisi votre adresse e-mail correctement ; si vous avez tapé une adresse e-mail erronée, nous ne serons pas en mesure de vous répondre.