Les Jeux mondiaux d’hiver Special Olympics sont le plus gros évènement sportif hivernal du monde pour les athlètes souffrant d’un handicap mental. Non moins de 26 athlètes belges y ont participé, aux côtés de 2.700 autres sportifs de 107 pays différents. Parmi les 26 athlètes belges, il y avait Quinten Bruyninckx de Mortsel, un jeune de 22 ans qui a réalisé un véritable exploit avec l’équipe belge de snowboard. 

Quinten a décroché la 7e place au Super-G et la 4e place au slalom géant. Pour le Super-G comme pour le slalom géant, il concourait en première division, aux côtés d’athlètes venus de Russie, d’Autriche, de Suisse, d’Allemagne et d’Australie. « J’étais le seul représentant du plat pays et j’ai dû affronter des candidats de pays où il y a plein de montagnes et toujours beaucoup de neige. Voilà pourquoi je suis très fier de ma prestation », explique Quinten. « Je tiens à remercier Coca-Cola de m’avoir soutenu pendant ces Jeux mondiaux d’hiver Special Olympics en Autriche. »

Médaille d’argent à l’Unified Experience 

Quinten a aussi été sélectionné pour une compétition Unified. Dans les compétitions Unified, un athlète avec handicap forme une équipe avec un athlète sans handicap. Les temps des deux athlètes sont ensuite additionnés. Avec le coach de l’équipe allemande, Quinten a décroché une médaille d’argent. Un véritable exploit, puisque son partenaire et lui ont terminé à une demi-seconde seulement de l’équipe des médaillés d’or, composée d’Hannah Teter, championne olympique de snowboard, et de son partenaire. 

Quinten Bruyninckx World Winter Games

Ce n’était pas la première grande compétition internationale pour Quinten. Fan de sport, il était déjà présent aux Jeux européens d’été à Anvers en 2014, aux Jeux mondiaux d’été à Los Angeles en 2015 et au Championnat d’Europe d’Unified Sailing en 2016.

Le sport Unified

Le sport Unified, Quinten le pratique depuis toujours. A l’âge de trois ans, il a commencé à faire du sport dans un club de gymnastique. « Aujourd’hui, je suis dans deux clubs de gymnastique, histoire de me préparer encore mieux aux prochains Jeux mondiaux d’été Special Olympics à Abu Dhabi. Depuis trois ans, j’ai par ailleurs une fonction d’assistant dans mon club de gymnastique. » 

Il a aussi appris à skier et à faire du snowboard dans un groupe normal, avec des enfants sans handicap. « Je m’y suis toujours senti à ma place et c’est vraiment chouette. Pour moi, il est important que les personnes avec un handicap aient l’occasion de faire du sport avec des personnes sans handicap, parce que c’est gai de faire du sport ensemble, et parce que les sportifs sans handicap apprennent ainsi à mieux nous connaître et mieux nous comprendre. Je trouve formidable que Coca-Cola prenne l’initiative de promouvoir le sport entre athlètes avec et sans handicap mental. C’est une belle forme de reconnaissance », déclare Quinten.

Vidéo Sporza Quinten Bruyninckx

Special Olympics World Winter Games