Aujourd'hui, c'est la journée internationale du compliment:  l'occasion idéale pour complimenter vos collègues, amis ou votre famille. Tu es superbe! Ou: Tu es toujours là pour moi. Complimenter quelqu'un qui fait bien quelque chose ou qui réalise une performance impressionnante: cela va de soi. Pourtant, nous, Européens, sommes plutôt avares de compliments.

En Europe, nous sommes plus enclins à critiquer le travail d’un collègue qu’à témoigner notre appréciation. En Amérique, c’est tout le contraire, ils se congratulent à qui mieux-mieux à grands coups d’accolades. Et au Japon ? Tout dépend du contexte. Vous l’aurez compris : ce n’est pas toujours simple de faire un compliment, et ce n’est pas pareil partout. Voici quelques petites vérités en l’honneur de la Journée mondiale du compliment :

Un compliment : le meilleur stimulant

Personne ne doute de l’effet positif d’un compliment. Quelques mots flatteurs peuvent guérir, motiver et donner confiance. Vous en voyez la preuve au boulot : le feedback positif se traduit par une productivité et un engagement accrus.

Gratification et confirmation

C’est pour cette raison que les Américains élisent souvent ‘l’employé du mois’. Le collaborateur concerné se sent mis en valeur, mais ses collègues partagent aussi son bonheur. Un exemple typique de notre culture occidentale dans laquelle nous aimons être confortés dans notre attitude et nos choix. Les compliments nous font du bien, car nous nous sentons acceptés par le groupe ou la société.

‘Honne’ et ‘tatemae’

La culture japonaise est plus collective et plus hiérarchique. Le respect et l’humilité y jouent un rôle majeur. C’est ainsi que nos collègues japonais préfèrent s’incliner plutôt que de serrer la main. Ils font aussi peu de cas des louanges et minimisent les mérites. Ils poussent même jusqu’à distinguer les propos qui sont vraiment justifiés (‘honne’) de ceux qui relèvent de la situation sociale (‘tatemae’).

Quiproquo

Dans de nombreuses cultures africaines, la population est très généreuse. C’est d’ailleurs aussi le cas en Europe de l’Est. Il faut presque faire attention quand on fait un compliment ! Si vous encensez par exemple la nappe de la maîtresse de maison, il y a de fortes chances que vous ne rentriez pas chez vous les mains vides, mais plutôt … chargées de cadeaux. Vous êtes fan du T-shirt de votre voisin ? Il vous achètera probablement le même pour votre anniversaire.

Une chose est sûre : un compliment sera accueilli différemment selon l’endroit où vous vous trouvez. Mais c’est justement ça qui en fait tout le charme. Notre conseil ? Commencez par ceux qui vous entourent et surprenez-les avec un compliment marrant ou déjanté via notre générateur de compliments en ligne : www.complimentengenerator.com