Les Jeux nationaux de Special Olympics Belgique se sont déroulés du mercredi 24 au samedi 27 mai, à Lommel. Plus de 3000 athlètes avec un handicap mental sont venus de tout le pays pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Lars Van Steen, Manager Commercialisation & New Initiatives chez Coca-Cola European Partners, est l’un des volontaires venus prêter main forte pendant toute une journée. « La gratitude que témoignent les athlètes fait chaud au cœur », s’exclame-t-il.

Après une première expérience Special Olympics positive il y a quelques années, Lars Van Steen est cette fois l’un des volontaires qui, pendant les Jeux nationaux, a accompagné les athlètes avant, pendant et après leur compétition. « Les athlètes viennent une demi-heure avant le départ dans un grand chapiteau », explique-t-il. « Après avoir fait l’appel, nous les prenons en charge. Nous regroupons les participants par discipline et nous les accompagnons sur place. » Au total, Lars Van Steen, avec sa partenaire et collaboratrice Coca-Cola Katrien Jansen, a accompagné 14 athlètes, répartis dans trois disciplines (softball, 800 mètres et saut en longueur).

Lars Van Steen

Un supporter supplémentaire 

Même pendant la compétition, les volontaires restent avec les athlètes. Ils veillent à ce que leurs protégés se trouvent à temps sur la ligne de départ, s’occupent d’eux pendant qu’ils attendent et sont, de surcroît, leurs supporters du premier rang. « On est à fond avec eux », ajoute Lars. “On est enthousiaste lorsqu’ils gagnent mais on est là aussi pour les réconforter si l’épreuve se passe moins bien. Tout comme les sportifs sans handicap, ils ont des poussées d’adrénaline et ils peuvent aussi être déçus. Si le saut d’un athlète n’est pas valable lors de l’épreuve du saut en longueur, on est là pour le réconforter et le remotiver pour le saut suivant. »

Special Olympics - volontaire Lars Van Steen

Tout le monde est récompensé 

À l’issue de la compétition, les volontaires accompagnent les athlètes à la remise des médailles. Les trois premiers reçoivent des médailles d’or, d’argent et de bronze mais tous les autres participants se voient aussi décerner leur propre récompense. « Nous leur donnons d’abord quelque chose à boire, nous les préparons pour le podium et nous les accompagnons lors de la remise des médailles. » Ensuite, nous revenons dans le grand chapiteau où les parents et accompagnateurs attendent les athlètes.

« Ils ne sont pas là pour rigoler. Ils se sont préparés mentalement et physiquement et ils veulent vraiment réaliser de bonnes performances. Tant de joie et d’énergie, c’est contagieux. »

Lars Van Steen avec des athletes

Énorme gratitude

Pour les accompagnateurs, la gratitude qui leur est témoignée est leur plus grande récompense. « Les participants l’expriment d’entrée de jeu », affirme Lars Van Steen. « Ils savent bien que, sans accompagnement, ils ne pourraient pas participer. Du reste, j’ai été impressionné par la mentalité des athlètes. Ils ne sont pas là pour rigoler, c’est du sérieux. Ils se sont préparés mentalement et physiquement et ils veulent vraiment réaliser de bonnes performances. Tant de joie et d’énergie, c’est contagieux. J’étais content d’être de la partie. En ce qui me concerne, ce ne sera pas la dernière fois et je conseille à tout le monde de tenter un jour l’expérience de se porter volontaire. » 

Lars Van Steen

Special Olympics

Programmes de santé 

Comme chacun sait, Special Olympics s’adresse aux athlètes avec un handicap mental, mais l’organisation se fixe également pour objectif d’évaluer la santé et la condition physique des athlètes. Il arrive en effet souvent que certains problèmes physiques ne soient pas directement détectés à cause du handicap mental. Le programme de santé (Healthy Athletes Programma) offre des examens médicaux gratuits et non obligatoires. Des professionnels de la santé et des étudiants de différentes hautes écoles réalisent ces examens et signalent aux athlètes les éventuels problèmes de santé détectés. Il s’agit d’examen des pieds, du mode de vie, des structures corporelles, des oreilles, des yeux de la cavité buccale. Vous trouverez plus d’informations à propos de ces examens sur le site de Special Olympics Belgique.