La réponse est plus complexe qu’elle n’y paraît… Les raisons sont également très diverses… Si vous pensiez que les canettes étaient rondes uniquement pour qu’elles puissent aisément être prises en main… Réfléchissez encore… Les canettes sont rondes:

... pour pouvoir les produire

En résumé, les canettes sont fabriquées dans un morceau de tôle (d’acier ou d’aluminium), pressé dans un moule cylindrique. Comme pour tous les objets créés par la déformation d’un matériau, les angles et les coins posent problème. Il serait évidemment possible d’ajouter davantage de matière première ou d’accroître la résistance à la charge supplémentaire, mais le problème, c’est qu’il faudrait le faire pour tout l’emballage. De ce fait, les sections planes comporteraient plus de matière première que nécessaire. Ce qui ne constitue pas une solution économique ni écologique.

... pour pouvoir les imprimer

Après la production, les canettes doivent être imprimées et vernies. L’impression d’une forme cylindrique est plus avantageuse que l’impression d’une forme rectangulaire. L’impression d’un cylindre se produit, en effet, en une fois (en faisant rouler la boîte sur un rouleau d’impression jusqu’à ce qu’elle soit entièrement imprimée), tandis qu’un emballage rectangulaire nécessite quatre étapes pour son impression (impression d’une face, rotation à 90°, impression d’une autre face, rotation, …). Le processus d’impression en carré est également plus chronophage, plus complexe et donc plus coûteux que pour l’impression en rond.

... pour pouvoir les remplir

Les emballages cylindriques sont bien plus faciles à guider sur une ligne de remplissage que des emballages carrés. Avec un emballage carré, il faut intervenir çà et là (pour le remplissage, la fermeture, avant de les regrouper dans une boîte, …). À grandes vitesses, ils buteraient contre les rails et les composants de machines (et seraient donc griffés), tandis que les emballages cylindriques roulent contre les rails, et les uns contre les autres. Par nature, les emballages carrés ne se positionnent pas les uns contre les autres, comme le font les emballages cylindriques. Des emballages carrés poseraient davantage de problèmes et circuleraient plus lentement sur la chaîne de production.

... pour pouvoir résister à la pression interne

Dans certaines de nos canettes, il est question de pression interne (à cause du CO2). Les cylindres résistent mieux à la pression interne que les autres formes (pensez aux conduites, par exemple). Si nous utilisions des boîtes carrées, les côtés s’arrondiraient. Pour renforcer des canettes carrées afin de les rendre résistantes à la pression interne, il faudrait en augmenter le poids, ce qui n’est ni écologique, ni avantageux.

... pour économiser la matière première

Prenons par exemple une canette cylindrique de 33 cl. Pour la superficie, il faut environ 310 cm² de matière première. Pour produire une boîte rectangulaire de la même hauteur, il faudrait 340 cm² de matière première. Soit 10% de plus, pour la même quantité de produit. Une fois encore, les canettes carrées sont moins écologiques et moins avantageuses.