Pour servir nos boissons rafraîchissantes glacées, un système de refroidissement est nécessaire. Les réfrigérateurs, les distributeurs ou les pompes sont responsables de plus de 38% de nos émissions totales de CO2. Afin de réduire de moitié notre empreinte-carbone d’ici à 2025 (par rapport à 2010), nous investissons massivement dans des systèmes frigorifiques moins énergivores.

En 2016, nos clients en Belgique et au Luxembourg ont utilisé au total 49.525 réfrigérateurs, 28.689 distributeurs réfrigérés, 484 pompes et 26 distributeurs de boissons chaudes. Ces appareils représentent plus de 38% des émissions de CO2 de notre entreprise. Nous misons sur l’innovation pour trouver les solutions les moins énergivores.

Cette forte réduction des émissions de nos appareils s’explique par leur renouvellement, mais aussi par la mise en œuvre de technologies plus performantes.

Place aux nouveaux appareils

L’achat de nouveaux systèmes de réfrigération représente la solution la plus écoénergétique pour les appareils en fin de vie. C’est la solution que nous privilégions. Si un remplacement n’est pas possible, il est économiquement et écologiquement plus avantageux de les réparer avec des pièces d’appareils déclassés. « Les nouveaux systèmes de réfrigération que nous achetons consomment 40% d’énergie en moins qu’un appareil similaire acheté en 2000 », explique Inge Polspoel. 

Concrètement, à quoi sommes-nous attentifs ? Les nouveaux appareils ne contiennent pas de réfrigérant HFC (hydrofluorocarbures), nous n’achetons plus de réfrigérateurs ouverts dont la largeur dépasse un mètre et nous équipons tous les modèles plus larges existants de portes. « 57% des réfrigérateurs ouverts ont été équipés de portes, ce qui représente une économie d’énergie moyenne de 50% par appareil, » explique Inge Polspoel. « Nous avons commencé par équiper les réfrigérateurs les plus larges (1,9 m). Nous transformons, maintenant, des modèles plus étroits (1 et 1,3 m). » Notre site d’Anderlecht joue d’ailleurs un rôle majeur dans la transition écoénergétique du matériel réfrigérant. Il s’occupe de la mise au point et de l’entretien des installations réfrigérantes en Europe, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. 

Des appareils intelligents 

Outre le renouvellement des réfrigérateurs, les technologies permettent de réduire leurs émissions de CO2. Les systèmes de gestion de l’énergie sont une de ces innovations. Nous en équipons nos appareils progressivement depuis 2010 afin de les rendre plus écoénergétiques. « Le système réagit aux facteurs ambiants (notamment l’éclairage, pour adapter le niveau de refroidissement). Il nous permet de réaliser une économie d’énergie de 35% par appareil. Actuellement, 76% de nos appareils (compatibles avec cette technologie) sont équipés d’un système de gestion intelligente de l’énergie. Par ailleurs, 47% de nos réfrigérateurs sont dotés d’un éclairage LED écoénergétique. »