Que s’est-il donc passé ? Du jour au lendemain, notre célèbre logo a été privé de ses voyelles. Nos O et nos A sont passés à la trappe. Le motif de cette disparition a bien vite été révélé. Il s'agissait d'une campagne visant à promouvoir le don du sang.

Cc-Cl : c’est amputé de ses voyelles que notre marque s’est affichée durant quelques jours, en août dernier. La place De Brouckère s'en souvient encore (voir photo). Au travers de cette action, nous avons voulu soutenir #MissingType, une campagne internationale de sensibilisation à l'importance du don du sang.

Le don du sang et les groupes sanguins sous le feu des projecteurs

Dans notre pays, ce sont la Croix-Rouge Belgiquee et Rode Kruis Vlaanderen qui étaient à la manœuvre. « Cette initiative vise à attirer l'attention sur le don du sang et les groupes sanguins, explique Ine Tassignon, responsable Communication interne de Rode Kruis Vlaanderen. Pour cette action, nous collaborons avec une foule d’organismes de transfusion à l'échelle mondiale.

« Notre logo est emblématique, mais nous avons tenu à le modifier temporairement pour la bonne cause »

Chaque seconde dans le monde, trois personnes reçoivent une transfusion sanguine. Malheureusement, il y a trois fois moins de donneurs aujourd'hui qu'il y a dix ans. Pour montrer que plus rien n’est pareil sans O, A ou B, quelque 150 autres organismes et entreprises belges ont soutenu la campagne #MissingType.

Sauver des vies

« Notre logo est emblématique, mais nous avons tenu à le modifier temporairement pour la bonne cause, lance en riant Ben Bijnens, Country Director Coca-Cola Belgium & Luxembourg. Cette campagne très visuelle a pour vocation de sensibiliser les citoyens à leur groupe sanguin tout en attirant de nouveaux donneurs. Avec elle, Coca-Cola veut participer à la création d'un mouvement international de ‘sauveteurs’ parce que le sang, c’est la vie. »