Ces dix dernières années, le succès du thé, des infusions et du thé glacé a réveillé un géant endormi. Si le thé a définitivement trouvé sa place dans notre culture, ce n’est pas uniquement grâce au traditionnel thé chaud. Le thé glacé continue de se développer dans toute sa diversité.  

Il est sans doute exagéré d’affirmer que la Belgique déploie une véritable culture du thé. Mais cela fait un petit temps déjà que les chiffres confirment l’inversion progressive de la tendance. Le premier tournant majeur a été observé il y a une dizaine d’années, lorsqu’une enquête sur le budget des ménages du SPF Économie a révélé qu’entre 2005 et 2010, les familles ont dépensé un tiers de plus en achat de thé. Cette augmentation s’expliquait vraiment par la popularité accrue du thé (car d’après l’analyse des prix de la consommation du SPF Économie, le prix n’avait augmenté que de 8 % à cette période). Des chiffres plus récents soulignent une croissance mondiale à un rythme de 6,5 % par an dans la catégorie du thé et des infusions.

La place du thé dans notre modèle gustatif

Mais l’offre a également augmenté après 2010. Cette catégorie autrefois somnolente s’est amplifiée sur tous les plans. De petites start-ups se sont spécialisées dans l’importation de thé de qualité et se sont ajoutées à l’offre existante des grandes entreprises pour familiariser de plus en plus le consommateur belge à la consommation de thé et d’infusions. On ne peut pas encore dire que le ‘tea time’ soit aussi sacré chez nous que chez les Britanniques, mais comparativement à la fin du siècle dernier, le thé et toutes ses variantes sont beaucoup plus intégrés à notre modèle gustatif.

Il convient de souligner que le thé ne fait pas seulement fureur en tant que boisson chaude. Les boissons rafraîchissantes à base de thé (ou thé glacé) surfent sur la même vague. En soi, le thé glacé n’a rien de révolutionnaire. Les premiers exemples remontent à l’an 1904 aux États-Unis, et plus précisément à Saint-Louis, dans le Missouri, où du thé glacé était proposé à la dégustation pendant l’exposition universelle pour lutter contre les grosses chaleurs.  

Thé glacé à la japonaise et à l’américaine

De nos jours, le thé glacé revêt très souvent un caractère authentique et ne présente pas seulement des saveurs rafraîchissantes, mais également fruitées. Coca-Cola a pris le train en marche en 2007 en lançant Ayataka au Japon. Ce thé vert glacé sans sucre se réfère clairement (y compris au niveau du conditionnement) à la tradition culturelle japonaise du thé. Et il semblerait qu’on ait visé juste. Car dans un pays où le thé vert représente plus d’un quart du secteur des boissons, les experts reconnaissent que la saveur de notre thé glacé se rapproche très fortement de celle de l’authentique thé japonais.

Aux États-Unis, Coca-Cola a lancé la marque de thé glacé Gold Peak Tea dès 2006. Le thé Fuze a fait son apparition en 2012. Après avoir entamé une expansion internationale, cette marque est désormais disponible dans 52 pays. Elle est même leader de marché dans des pays comme le Brésil, le Mexique ou Israël, notamment grâce à la diversité de ses saveurs comme la pêche, le citron, l’hibiscus ou la camomille.

Une boisson bio et pauvre en calories à base d’infusion

HONEST, une boisson d’origine américaine, bio et pauvre en calories à base d’infusion est également disponible sur le marché belge depuis le mois de juin et se décline en trois saveurs (Citron et Miel, Orange et Mangue, Grenade et Myrtille). Cette boisson à base d’infusion est rehaussée de jus de fruits naturels et de sucre de canne bio. Les trois variantes pauvres en calories sont certifiées bio par la UK Soil Association et le Quality Partner belge. « De plus en plus de consommateurs recherchent des produits durables et équitables à base d’ingrédients bio de qualité supérieure, sans aucune adjonction. Intégrer HONEST à notre portefeuille de boissons nous permet de répondre à cette demande » explique Jan Burger, SRA senior manager Benelux chez The Coca-Cola Company, SRA senior manager compliance & innovation WEBU chez Coca-Cola.

Honest

Le thé sur la liste des tendances

Coca-Cola Belgique Luxembourg et par extension le marché belge soutiennent ainsi largement le développement du marché mondial du thé. Avec l’activation de la croissance au début de ce siècle, le thé, les infusions et le thé glacé semblent s’être taillé une place définitive dans le modèle de consommation occidental. Les boissons ont souvent de nombreux atouts durables et authentiques à jouer à cet égard. On attend désormais avec impatience de voir comment cette tendance va continuer à se développer dans les prochaines années.