Aux quatre coins du monde, des collectionneurs amassent les souvenirs Coca-Cola. Des fans, on en trouve partout, mais il n’y a pas plus « Colanuts » que notre compatriote Johan van Mierlo. Nous lui avons posé quelques questions sur sa passion de l’histoire des bouteilles et des canettes Coca-Cola.

Quand avez-vous commencé votre collection Coca-Cola ?

« Je m’en souviens encore très bien. À 12 ans, je suis allé en vacances en Espagne avec mes parents, lors de la Coupe du monde de football 1982. J’y ai reçu une canette de Coca-Cola, une édition spéciale pour la coupe du monde. Je l'ai conservée. J'avais aussi pris quelques bouteilles espagnoles. De retour en Belgique, j'ai commencé à collectionner d'autres canettes et bouteilles en verre Coca-Cola. J'ai aujourd’hui plus de 2.500 canettes, 3.000 verres et 5.000 bouteilles. »

Que représente pour vous cette collection d’objets Coca-Cola ?

« Énormément. Je suis passionné par l’histoire qui se cache derrière chaque objet Coca-Cola de ma collection. Tous les collectionneurs ne s’en préoccupent pas toujours. Je veux savoir comment et pourquoi un objet a été créé. Je ne me contente pas d'amasser le plus d’objets et de gadgets possible. Je ne suis pas seulement un collectionneur, mais aussi un archiviste et un enquêteur. Ce qui m’amène régulièrement à partir en voyage. »

« Je suis passionné par l’histoire qui se cache derrière chaque objet Coca-Cola de ma collection. »


Avez-vous pu faire de votre passion, un métier ?

« En fait, oui. Avec mon amie Sandrina Van Handenhove, je gère la boutique Colanuts. Elle se trouve au rez-de-chaussée du siège de Coca-Cola, à Anderlecht. Nous y vendons des objets de collection, des gadgets, des friandises, des cadeaux, des cartes de vœux, etc. Nous avons aussi une boutique en ligne, où l’on peut commander toutes sortes d’objets de collection. Par ailleurs, j’organise des bourses de collectionneurs pour les mordus de Coca-Cola. Ils y viennent par centaine. »

De tels événements peuvent-ils encore vous surprendre ? Y découvrez-vous encore des objets inconnus ?

« Oui. Je suis chaque fois surpris par ce que je déniche lors de ces rassemblements. On ne collectionne pas seulement les bouteilles en verre. On trouve vraiment des milliers d’objets différents : animaux en peluche, boîtes d'allumettes, petites voitures, réfrigérateurs, valises, boules de Noël, etc. J'ai chez moi des articles Coca-Cola singuliers, spéciaux, exclusifs et inattendus, qui valent probablement des milliers d’euros, mais ce n’est pas l'argent qui m’intéresse. La collection et la passion pour la marque Coca-Cola, c’est tout ce qui compte ! »

« J'ai chez moi des articles Coca-Cola singuliers, spéciaux, exclusifs et inattendus, qui valent probablement des milliers d’euros, mais ce n’est pas l'argent qui m’intéresse. »

Pour finir, quel est votre Coca-Cola préféré ?

« Cherry Coke est mon grand favori, mais le nouveau Coca-Cola zero sugar me plaît aussi beaucoup. »