Le 1er mars 2017, c’est la Journée mondiale du compliment. En cette occasion, nous encourageons les collaborateurs à se faire mutuellement des compliments. Mais comme le monde n’est jamais assez rose et comme nous avons tous besoin d’entendre de temps à autre à quel point nous sommes formidables, nous en rajoutons volontiers une couche. Coca-Cola transforme la Journée du compliment en Semaine du compliment ! 

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 3 mars 2017, nous organisons la ‘#Complimentsweek’, une semaine au cours de laquelle nous encourageons les collaborateurs à faire naître un sourire sur le visage de leurs collègues, clients, amis et famille via notre générateur de compliments en ligne (www.complimentsweek.com). Mais ce site ne leur est pas exclusivement réservé : vous pouvez aussi imaginer un compliment via ce générateur de compliments, ou adresser un compliment rigolo, sérieux ou déjanté à un collègue, un ami ou un membre de votre famille, en y ajoutant une photo. Et pour ne rien gâcher : des compliments marrants et réconfortants seront publiés tous les jours sur Coca-Cola Journey pendant la Complimentsweek. 

En Belgique, plus de 2500 personnes travaillent chez Coca-Cola. Pour la quatrième année consécutive, l’entreprise les stimule à se complimenter mutuellement un peu plus souvent. « Coca-Cola est une marque inclusive et positive », souligne Eva Lefevre, Associate Director Public Affairs & Communications, Coca-Cola Enterprises Belgium. « Nous voulons donc, en tant qu’entreprise, que chacun se sente aussi bien que possible et collabore dans une ambiance agréable. Nous savons tous qu’un compliment peut vraiment faire du bien, pourtant nous n’en faisons que trop rarement. Pendant la Complimentsweek, nous tenons à donner un coup de pouce grâce à toutes sortes d’astuces et d’outils. » 

Outre le générateur de compliments, nous mettons aussi des stickers, des cartes postales et des affiches à la disposition des collègues pour les encourager à exprimer leur appréciation mutuelle.

Vous ne savez pas trop comment recevoir ou faire un compliment ? Voici quelques petits conseils pratiques. Suivez-les pour devenir un crac du compliment cette semaine ! 

On vous fait un compliment ? 

La meilleure réaction est la plus simple 
 
Dites ‘merci’, ‘c’est gentil de ta part’, ‘merci, ça me touche vraiment’. Vous verrez immédiatement le visage de votre collègue attentif se fendre d’un beau sourire. Un point partout !
 
Partagez les mérites
 
Le compliment concerne les performances de toute l’équipe ? Mettez les mérites de vos collègues en avant. C’est tellement bien d’enregistrer et de fêter ensemble les succès !
 
Attention à votre langage corporel
 
Il n’est pas exclu que vous vous mettiez à suer comme un bœuf ou que vous gardiez les yeux rivés au sol quand on vous fait un compliment. Ce n’est pas un drame, mais essayez plutôt de chercher le contact visuel, d’adopter une attitude détendue et de montrer votre appréciation avec un sourire. 

Vous voulez faire un compliment ?

Soyez concret et illustrez-le par des exemples.
 
Laissez libre cours à votre créativité, à votre côté ludique et à votre sens de l’humour pour déterminer le ton du compliment (n’hésitez pas à puiser de l’inspiration dans notre générateur de compliments: www.complimentsweek.com).  
 
Faites le test de grand-mère
 
Au travail, vous pouvez dire sans rougir « tes cheveux sont vraiment beaux aujourd’hui », mais « tu es à croquer ce matin » sera peut-être un peu moins bien perçu… Comment savoir si un compliment fera plaisir ou, au contraire, embarrassera la personne qui le reçoit ? C’est simple, faites le test de grand-mère : si vous ne le diriez pas à mamy, ne le dites pas non plus à un collègue. 
 
Choisissez le bon moment
 
« Tu es vraiment plus belle que jamais ! ». Vous pensez, que votre collègue sera fière de ce compliment ? Pas si c’est la première fois qu’elle se maquille pour venir au bureau… Faire des compliments est un art dans lequel le timing joue un rôle crucial, au boulot comme ailleurs.
 
Ne pars pas à la pêche
 
« Ta présentation était vraiment géniale ! Jamais je n’y serais arrivé… » Ce compliment pose problème. Vous ne comprenez pas pourquoi ? Votre collègue entend surtout « Moi, moi, moi ». Quand vous faites un compliment, vous ne devez en aucun cas parler de vous.

Vous voilà fin prêt pour la ‘#Complimentsweek’ !