L'origine du Père Noël

Une rumeur attribue à Coca-Cola la paternité du Père Noël rouge. Nous sommes tous d’accord sur la représentation de ce personnage: il est chaleureux et généreux, avec une longue barbe blanche et son costume rouge...

Un grand nombre de personnes s’accordent à dire que c’est Coca-Cola qui a donné sa couleur favorite au Père Noël. En 1860, un illustrateur new-yorkais invente un personnage qui viendrait distribuer des cadeaux aux enfants, en se basant sur la légende de Saint Nicolas. Ce personnage est alors bedonnant, il fume, et il porte une grande barbe blanche avec un costume.

Cependant, l’histoire du soda est quand même étroitement liée à la popularisation du Père Noël, dans le portrait actuel que nous connaissons de lui.

L’histoire est alors beaucoup plus simple : durant les années 30, les boissons gazeuses étaient très saisonnières, l’hiver étant la saison la moins propice à la consommation de Coca-Cola. En 1931, la firme s’apporte le soutien du personnage mondialement connu. Durant sa longue nuit de livraison de jouets, le Père Noël, il doit avoir soif ? Quoi de mieux qu’un Coca-Cola pour se donner des forces ? Et en plus, il porte déjà la couleur de la marque, idéal pour associer facilement deux icônes mondialement connues… !

Jusqu’en 1964, c’est l’illustrateur Haddon Sundblom qui va créer les publicités de Noël pour Coca-Cola, mettant en scène le Père Noël en train de distribuer ses cadeaux, de se détendre avec les enfants ou encore de faire une pause Coca-Cola.

Désormais, chaque hiver, le Père Noël devient l’ambassadeur de la boisson, et ce depuis plus de 70 ans maintenant.

La vraie vie du Père Noël

La première apparition du Père Noël Coca-Cola, Santa Claus (le nom américain du Père Noël) date de 1931, Coca Cola fait paraître une annonce de publicité dans le Saturday Evening Post.

Le  succès  est  immédiat. Désormais  le  Père  Noël  créé  par Sundblom deviendra  pendant plusieurs décennies la référence absolue du Père Noël. Entre 1931 et 1964, il est de tous les magazines : The New Yorker, National Geographic, Ladies Home Journal.

Un  jour  on  le  vit  même  sur  une fusée  pour  saluer  le  début  de la  conquête  spatiale américaine. Personnage magique, on le vit même à Hollywood dans le très joli film «Miracle sur la 34ème rue» où une petite fille – Susan ne croit plus au Père Noël car son papa n’est plus. Aussi, lorsqu’il lui apparait, vêtu de son habit rouge, à bord de son traîneau, elle refuse d’y croire. Pour en avoir le cœur net, elle le met au défi de réaliser un miracle : lui trouver un papa.

Des millions de fans depuis toujours

En 1931 tout le monde ne lisait pas les magazines, et pourtant, le Père Noël de Coca-Cola était connu de tous. Pour le transporter à la maison, Coca-Cola avait eu l’idée de créer des cartons de bouteille à l’effigie… du Père Noël. La fascination exercée par le Père Noël était telle, qu’au moindre changement, ses fans écrivaient à Coca-Cola pour en demander les raisons ! On pourrait croire qu’avec les années, la magie du Père Noël aurait perdu de sa force. Mais c’est tout le contraire. En 2006, il revient sur les écrans et depuis son succès perdure.