Chez Coca-Cola, économie rime avec écologie. Nous mettons en effet en œuvre des matières premières recyclées pour contribuer activement à l’économie circulaire. Et ce n’est pas tout : nous voulons des emballages plus légers et 100% recyclables pour réduire les émissions de CO2 et la consommation de matières premières.

Le choix ne manque pas chez Coca-Cola. En boissons, mais aussi en conditionnements, aussi bien au niveau de la contenance (de 0,15 l à 2 l) que des matériaux (canette, verre, PET et berlingot). Si les emballages ont une empreinte écologique en raison de la consommation d’énergie et de matières premières lors de leur fabrication, ils sont souvent très utiles. Ils préservent la qualité de nos boissons et facilitent leur transport et leur vente. Nous en tirons aussi parti pour informer le consommateur sur les ingrédients.

La production et le recyclage des emballages s'accompagnent d'émissions de CO2. Afin de réduire ces dernières ainsi que la consommation de matières premières, nous avons à cœur d’alléger les emballages et nous prônons le recyclage et la valorisation des matières premières.

Emballages plus légers

Nos bouteilles PET de 25 et 50 cl gagnent toujours en légèreté : nous sommes passés de 21,7 g en 2012 à 19,9 g en 2017. Grâce à ces emballages plus légers, nous réduisons nos émissions de CO2 de 16%. Nos efforts ne s'arrêtent toutefois pas là. Notre objectif ? 18 g en 2020.

Une deuxième vie pour les emballages

Nous ne considérons pas les emballages usagés comme des déchets, mais comme une précieuse matière première. Nous entendons ainsi recycler plus d’emballages que nous n’en utilisons. En produisant des emballages (canette, verre et PET) 100% recyclables, mais aussi en investissant davantage dans la sensibilisation du consommateur.

Vous aussi pouvez contribuer à la préservation de l’environnement en faisant le tri, à la maison et ailleurs. Une importante fraction de déchets alimentera ainsi le recyclage. Vous pouvez aussi participer aux actions propreté de BeWapp (Wallonie) et Mooimakers (Flandre). Ces associations mobilisent l’ensemble de la société : producteurs, distributeurs, consommateurs, administrations locales et défenseurs de l’environnement.

Valorisation des matières premières

Nous tentons de réduire la quantité de matériaux recyclés dans nos emballages, mais nous devons tenir compte de facteurs économiques, tels que la disponibilité des matériaux recyclés et les possibilités techniques (p. ex. contraintes de la production). C’est pourquoi nous suivons de près l'évolution du marché et les innovations techniques.

Aluminium et acier

Nous collaborons étroitement avec les producteurs d'aluminium et d'acier qui nous fournissent les canettes. Résultat ? En 2015, nos canettes en aluminium contenaient environ 19% d'acier recyclé et 41,7% d'aluminium recyclé. 

PET

Le PET a du potentiel, car il faut 60% moins d’énergie pour le produire avec des matériaux recyclés (rPET) qu'avec des matières premières fossiles. En 2015, nos bouteilles PET contenaient 34% de PET recyclé. D’ici 2020, nous comptons produire nos bouteilles PET avec 40% de matériaux recyclés et/ou de matières premières renouvelables.

Verre

Nos bouteilles en verre contiennent environ 46,7% de verre recyclé.