Alain Dricot, Warehouse Administrator Operation Center au sein de notre centre de services techniques de Londerzeel, est fier de faire partie de Coca-Cola European Partners. Durant ses voyages, il rencontre au hasard des chemins et prend de chouettes selfies. Une façon de s’ouvrir à de nouvelles cultures. Une interview de ce passionné qui nous raconte comment son métier chez Coca-Cola le rend heureux jour après jour.

"Mon approche est très simple. Quand je vois stationner un camion Coca-Cola ou quand j’aperçois un collaborateur Coca-Cola dans un magasin, je vais vers cette personne et je me présente spontanément", explique Alain quand nous lui demandons comment il établit le contact avec des collègues à l’étranger. "En agissant ainsi, un sourire apparaît directement sur le visage de la personne. J’essaie aussi toujours de parler la langue de l’autre. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’aime tant voyager."

"Je vais vers cette personne et je me présente spontanément."


La première rencontre d’Alain fut avec un collègue au Canada, à La Malbaie, où il a fait la connaissance d’un collègue très sympathique.

Des discussions agréables et spontanées

Alain n’accompagne pas les collègues Coca-Cola qu’il rencontre spontanément. Il souhaite respecter leur temps de travail. "Généralement, je bavarde un peu avec eux, je leur dis notamment de quel pays je viens et ce que je fais exactement chez Coca-Cola. Nous parlons aussi souvent de la culture et des traditions locales du pays. Je prends aussi toujours le temps de faire un selfie", raconte Alain.

À la découverte d’autres cultures

Le contact avec des collègues d’autres pays permet à Alain de découvrir de nouvelles cultures. "Voyager ne se limite pas à aller à la plage. La diversité et l’authenticité sont importantes pour moi. Le fait de pouvoir échanger des histoires avec des collègues d’autres pays donne un sens à ma vie. Les discussions spontanées et le sourire qui apparaît sur leur visage, c’est pour ça que je le fais."

"Les discussions spontanées et le sourire qui apparaît sur leur visage, c’est pour ça que je le fais."


Contact

De retour de voyage, Alain envoie la  photo au bureau  du collègue rencontré sur place. Il a récemment envoyé une photo de lui aux côtés d’un collègue de Montevideo en Uruguay. "J’ai eu la confirmation que la photo avait bien été transmise, mais je n’ai plus eu aucune nouvelle de lui. Qui sait ? Peut-être que j’en aurai un jour..."

"Tous les moments passés avec mes collègues sont spéciaux."


Des moments spéciaux

Alain a du mal à sélectionner un seul moment spécial. "Tous les moments passés avec mes collègues sont spéciaux", affirme-t-il avec bonheur.