Même si la formule secrète du Coca-Cola repose, bien à l’abri, dans un coffre du World of Coca-Cola à Atlanta, nous ne faisons jamais de mystère en ce qui concerne les ingrédients de nos boissons rafraîchissantes. Partons à la découverte de nos arômes !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le principal ingrédient de la quasi-totalité de nos boissons rafraîchissantes, c’est l'eau ! « Le Coca-Cola, par exemple, contient 90 % d'eau », explique Jan Burger, Senior manager Scientific & Regulatory Affairs chez Coca-Cola. « Sa qualité fait donc l’objet de toute notre attention. Elle provient du réseau de distribution ou de nos sources. Dans les deux cas, nous la purifions selon des critères stricts que nous nous imposons. C’est indispensable pour garantir à nos boissons le même goût, partout dans le monde ».

Acide phosphorique, la touche épicée

« L'acide phosphorique apporte au Coca-Cola sa fraîcheur et sa vivacité et garantit la faible acidité de nos boissons, précise Jan Burger. La fraîcheur du goût est préservée. »
Les boissons rafraîchissantes fournissent environ 4 % de la dose quotidienne de phosphore. Le Coca-Cola Original Taste contient 190 mg d'acide phosphorique par 330 ml. La concentration est moindre dans le Coca-Cola light (177 mg). Il contient, en revanche, de l'acide citrique. L’acide citrique est aussi présent dans l’Aquarius, le Fanta, le Nestea et le Sprite.

Goûts sucrés

Pour donner à nos boissons la saveur sucrée idéale, nous avons recours aux sucres ou aux édulcorants. Le sucre est calorique. Pour limiter sa consommation, nous tendons de plus en plus à privilégier les édulcorants dans nos boissons rafraîchissantes. Les édulcorants ont un pouvoir sucrant souvent plusieurs centaines de fois supérieur à celui du sucre, tout en étant hypocaloriques. Vous en trouverez notamment dans le Coca-Cola light, le Coca-Cola zero sugar, le Sprite zero et le Fanta zero.

En savoir plus sur les édulcorants dans votre verre.

Acide carbonique, une sensation pétillante

Sans acide carbonique, pas de Coca-Cola. « Il ‘secoue’ les papilles et produit ce pétillement familier à l’ouverture de la bouteille ou de la canette, explique Jan Burger. Avec l'acide phosphorique, il préserve la fraîcheur du goût. »

L'acide carbonique ou dioxyde de carbone (CO2) est un gaz naturel que nous expirons et que les végétaux absorbent. Il est inodore, incolore et sans calories.

Coca-Cola incorpore de l’acide carbonique, notamment, dans les variantes de Coca-ColaFantaSprite et dans l’eau minérale gazeuse de Chaudfontaine.

Envie d’en savoir plus sur la composition de vos boissons?